lundi 9 octobre 2017

Il était une voix


Auteur : Marie Gray
Genre littéraire : Littérature Contemporaine
Année de parution : 2017
Éditeur : Guy Saint-Jean
ISBN : 978-2897582999
Nombre de pages : 448 pages

Après plus de trente ans d'une carrière durant laquelle elle n'a fait qu'effleurer une certaine gloire, Annie Stone envisage de se retirer du monde du spectacle. Tant de sacrifices et d'années consacrées à la musique, pour aboutir là, chanteuse vedette du Castel, un bar quelconque du Vieux-Montréal!
Un soir, Jade Dupuis, une ambitieuse et jolie jeune femme, se présente sur scène lors d'une soirée spéciale au Castel. Comment ose-t-elle lui voler sa chanson, sa scène et ce qui lui reste de fierté? Le talent et la fougue de la jeune interprète n'ont d'égal que la jalousie et la nostalgie qu'éprouve Annie.
La rockeuse saisit alors une occasion en or, l'ultime tentative de revenir sous les projecteurs : elle s'inscrit aux auditions pour participer à un concours télévisé d'envergure. Sans savoir que Jade caresse la même ambition...
Entre les deux chanteuses se tisse une relation amère et mordante : l'impétuosité de la jeunesse rencontre la force de la maturité. Jade et Anne entraîneront leurs proches dans un duel musical corsé ô combien humain.

Marie Gray est connue pour ses sagas telles que Baiser et Histoires à faire rougir. Elle nous revient ici avec un roman tout à fait différent, où elle a puisé à même son expérience personnelle sur le monde de la musique, sans pour autant en faire une œuvre autobiographique.

Annie Stone espère toujours réussir à percer dans le domaine de la musique, mais les jours lui sont comptés. Elle travaille depuis quelques années au Castel et monte sur la scène quelques fois par semaine. Pour elle, la musique est, et a toujours été, sa raison de vivre. À l'aube de la cinquantaine, elle se demande si elle devrait tout quitter même si chanter est toute sa vie.

Lorsqu'on ouvre la bouche et que la note sort à la perfection, claire, forte, solide et vibrante, qu'elle provoque des frissons chez ceux qui la reçoivent... l'effet est plus puissant qu'une drogue.

Jade est une jeune femme dans la vingtaine et qui a quitté son Abitibi natale pour venir s'installer dans la ville métropolitaine de Montréal afin de percer comme chanteuse. Elle a participé à de multiples concours, mais elle est toujours méconnue. Mais un jour, elle passe devant le Castel alors qu'elle entend Annie Stone faire un tour de chant. Pour Jade, il est plus que temps que cette vieille quitte la scène et laisse la place à la jeunesse, c'est-à-dire elle!

Malgré toute l'admiration que ma mère avait pour elle, les vieux devraient savoir lorsqu'il est temps de laisser leur place aux jeunes. Et puis, je lui rendrais sûrement service, elle doit se rendre ridicule en s'incrustant de la sorte. Dégage! Matante!

C'est alors que commence une compétition malsaine entre Annie et Jade puisque bien évidemment, Jade trouve le moyen de prendre racine au Castel. Alors que Jade mise sur sa jeunesse, sa voix et son corps, Annie mise plutôt sur son expérience. Mais voilà qu'un nouveau concours voit le jour permettant ainsi aux deux femmes de s'inscrire et de compétitionner l'une contre l'autre... que la meilleure gagne!

En premier lieu, je dois dire que je ressentais une certaine curiosité face à ce nouveau genre pour Marie Gray. Je dois dire qu'elle réussit haut la main avec ce roman.

Annie et Jade sont totalement à l'opposé. Alors que nous ressentons de l'empathie pour le vécu d'Annie, j'ai plutôt ressenti de l'indignation face à l'arrogance et à l'estime démesurée de Jade. Elle est tellement détestable! Bref, nous adhérons totalement aux deux personnages de ce récit. Par contre, j'explique mal toute cette haine que ressent Jade envers Annie... serait-ce en fait de la jalousie? Je me pose toujours la question!

J'ai particulièrement apprécié comment l'auteure a structuré son récit. Elle débute la mise en place de l'intrigue en date d'aujourd'hui pour ensuite, revenir dans le passé de nos deux protagonistes. Et enfin, elle revient au moment présent. Près de la moitié du roman est dédié aux expériences passées et cela permet de voir à quel point, non seulement, la vie n'a pas été tendre tant avec Annie qu'avec Jade, mais également, qu'au fond ces deux jeunes femmes se ressemblent beaucoup plus qu'elles ne peuvent l'imaginer. Seulement, il y a une trentaine d'années d'expérience qui les sépare.

C'est donc avec un regard différent sur nos deux protagonistes que nous entamons la fin du récit et cela ajoute une perception des événements totalement différente. Alors qui gagnera le concours? Qui en ressortira vraiment gagnante sur tous les plans? Faut lire le roman pour le savoir...

Ma note : 4/5

Je tiens à remercier la maison d'édition Guy Saint-Jean pour m'avoir permis de découvrir une autre facette de Marie Gray!


2 commentaires:

  1. Ohhh on est loin des nouvelles érotiques :) Mais tu m'as donné le gout de le lire :)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. On est loin aussi de la romance...toi qui ne lis presque cela :P hihi

      Effacer