jeudi 31 août 2017

Love in Provence


Titre : Love in Provence
Auteur : Tamara Balliana
Genre littéraire : Romance
Année de parution : 2017
Éditeur : Amazon Publishing
ISBN : 978-1477809068
Nombre de pages : 320 pages

Cassie est Américaine et travaille pour le groupe hôtelier Richmond. Son rêve ultime?
Diriger un jour un hôtel. Alors, quand ses patrons l’envoient en France pour une dernière mission avant de lui confier un établissement, elle saute dans le premier avion pour Marseille.
Cassie a grandi à Chicago, beaucoup voyagé, mais lorsqu’elle se retrouve dans le Lubéron, au cœur de la Provence des cartes postales, l’expérience est très différente de ce à quoi elle s’attendait !
Elle va y faire de nombreuses rencontres à commencer par Olivia sa collègue de travail et sa grande famille : du cousin Vincent le grincheux, à la mignonne petite Rose. Sans oublier Damien le sexy directeur de la Bastide Richmond, Christelle la réceptionniste acariâtre, le Mistral et la gastronomie à la Française.
Le plan de carrière bien huilé de Cassie restera-t-il intact suite à ses aventures lubéronnaises, mais surtout face à l’amour?

Une voyageuse sans attache, un coin de pays charmant, des gens accueillants, des hommes craquants bref, bienvenu en Provence!

Cassandra, mieux connu sous le nom de Cassie, arrive en Provence pour son nouveau contrat. En tant qu'employée pour les luxueux hôtels Richmond, son travail consiste à donner aux nouveaux hôtels, la touche nécessaire pour que ceux-ci soient aux normes de la compagnie. Dès son arrivée, les choses ne se passent pas comme prévu. L'hôtel ne lui a pas envoyé de chauffeur pour venir la chercher. De plus, l'hôtel est plein à cracher et du coup, elle n'a aucun endroit où dormir. Tout simplement, car il y a eu méprise sur sa date d'arrivée. Cela commence bien son séjour!

N'empêche que tant qu'à être déjà à l'hôtel, le directeur Damien Lombard, lui fait visiter l'endroit sans tenir compte du fait qu'elle est en plein décalage horaire. Bref, elle ne se plaint pas trop puisque celui-ci est à craquer. Et elle n'est pas la seule à le penser!

Extrait : Les clientes attablées pour leur petit-déjeuner stoppèrent leurs cuillères dans leur élan, les conversations s'interrompirent quelques secondes, chacune vérifia la bonne tenue de sa chevelure, mettant en avant ses meilleurs atouts, ou son meilleur profil. Damien [...] venait de faire son entrée, et le moins que l'on puisse dire est que celle-ci ne passa pas inaperçue.

Toujours est-il qu'à la fin de la journée, Olivia, qui travaille également à l'hôtel, lui offre sa chambre d'amis pour la nuit. Cassie se retrouve donc à dormir dans une jolie ferme où elle rencontra toute la famille d'Olivia. Cassie accepte dès le lendemain la colocation avec celle-ci et se liera d'amitié avec toute la famille, sauf avec le cousin ennuyeux, Vincent.

Cassie voyage beaucoup pour son travail et n'a pas pour habitude de s'attacher et encore moins, avec un homme. Mais bon, comme lui dit Olivia, un peu de divertissement ne peut que lui faire du bien! Elle prend donc les choses en main et elle essaie de mettre le grappin sur le beau Damien. Mais cela ne se passe pas comme prévu, loin de là!

Et il y a la jolie Rose. Comment ne pas adorer cette petite fille de 5 ans qui lui demande de l'aider à trouver une amoureuse à son papa Vincent? Damien va-t-il finir par succomber au charme de Cassie? Et Vincent, va-t-il finir par devenir un peu moins ennuyeux? Et qu'adviendra-t-il de Cassie après son contrat? Où est sa maison après tout cela?

Je suis tombée sous le charme de cette région et de cette famille si accueillante. Les personnages sont si attachants! Il y a les grands-parents qui passent leur temps à se chamailler, Olivia qui parle sans cesse de ses conquêtes d'un soir, Rose qui cherche une amoureuse à son papa et qui voudrait bien que ce soit Cassie et bien sûr, Vincent qui se protège d'une certaine Américaine qui pourrait bien lui faire perdre le nord. Il y a bien sûr notre protagoniste qui est tout à fait charmante. Elle ne sait tellement pas cuisiner que ça en devient presque ridicule.

Quant à l'intrigue, presque tout est prévisible dans cette jolie romance. Évidemment, certains événements cocasses ajoutent un plus et nous gardent captiver. D'ailleurs, les petits brins d'humour sont tout à fait bénéfiques au récit. Bref, si vous cherchez une petite romance pour finir l'été en beauté, vous l'avez!

Ma note : 3.5/5

Je tiens à remercier la maison d'édition Amazon Publishing pour cette jolie romance!




mardi 29 août 2017

Ne dis rien à papa


Auteur : François-Xavier Dillard
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2017
Éditeur : Belfond
ISBN : 978-2714476234
Nombre de pages : 320 pages

L'instinct maternel est l'arme la plus puissante au monde. Surtout quand on la retourne contre ses propres enfants.
Quatre jours et quatre nuits se sont écoulés avant que la police ne retrouve la victime dans cette ferme isolée. Quatre jours et quatre nuits de cauchemars, de douleurs et de souffrances, peuplés de cris et de visons imaginaires en face de ce jardin dans lequel elle a été enterrée vivante.
Sur un autre continent, loin de cet enfer, Fanny vit avec son mari et leurs jumeaux Victor et Arno. Leur existence bien réglée serait parfaite si elle ne percevait pas, au travers des affrontements qui éclatent sans cesse entre ses enfants, chez l'un, une propension à la mélancolie et, chez l'autre un véritable penchant pour le mal. Chaque jour elle se dit qu'elle ne pourra plus supporter une nouvelle crise de violence, ces cris qui la replongent au cœur d'images qu'elle voudrait tant oublier... À n'importe quel prix...
Et lorsqu'un nouveau voisin s'installe dans la grande maison, elle souhaite offrir le portrait d'une famille parfaite. Mais chaque famille a son secret et le sien est le plus terrible qui puisse exister.

Ne dis rien à papa est un thriller psychologique qui donne froid dans le dos par son côté sombre et glauque.  

Quelques années plus tôt, un enfant se réveille alors qu'il est enseveli sous la terre. Il réussit à sortir de cet endroit et erre pendant quelques jours dans cette maison dont il n'a aucun souvenir. Il sera découvert par les policiers et c'est alors qu'il se souviendra qu'en fait c'est sa mère qui a tenté de le tuer. Mais celle-ci a disparu!

Aujourd'hui, nous avons Fanny qui a eu deux garçons, Arno et Victor, avec son conjoint Michael. Elle réussit très bien sa vie en tant que fleuriste et son conjoint est devenu un peintre renommé. Par contre, nous sentons quelques failles dans cette famille aux apparences heureuses. Victor est un petit garçon violent et manipulateur tandis que son frère est sensible et se laisse écraser par son jumeau. Quant à Fanny, celle-ci a des zones d'ombres dans son passé qu'elle préfère ne pas exposer à Michael.

Ailleurs, à une autre époque, nous avons Hélène, cette jeune étudiante. Par un soir de beuverie, quatre de ses collègues masculins de la faculté de médecine abuseront d'elle. Ils la laisseront inconsciente au sol. Elle se réveille au matin dans les bras d'un cadavre dans une salle d'autopsie de la faculté. Elle aurait pu quitter l'université ou bien porter plainte... elle décide plutôt de persévérer et de cesser immédiatement de boire. Malheureusement, elle se retrouve enceinte de ses agresseurs et il est déjà trop tard pour avorter.

Aujourd'hui, un cadavre est découvert. Cet homme est un imminent médecin et tous les os de son corps furent brisés. Mais pourquoi? C'est Dubois et Michaud qui seront responsables d'enquêter sur ce meurtre. Mais les morts s'accumulent...

Au fil des chapitres, l'auteur passe d'une époque à une autre ainsi que d'un personnage à l'autre. Si bien qu'au début, nous ne savons plus où nous en sommes rendus dans toute cette histoire. Mais l'intrigue nous maintient en haleine. Nous cherchons à savoir où tout cela nous mène. Et c'est alors que tout se met en place. Et là, la révélation se fait. Les liens se sont tissés. Même si certains éléments deviennent prévisibles au fur et à mesure que l'on avance au cours du récit, il n'en reste pas moins que nous désirons en savoir plus. Nous désirons comprendre et surtout voir le cheminement que feront Michaud et Dubois pour trouver la vérité dans ce labyrinthe d'événements tragiques.

Les personnages sont incroyables et ancrés dans la réalité. La psychologie de ceux-ci est d'une telle cohérence avec l'intrigue, je lève mon chapeau à l'auteur. Par contre, certains passages, vraiment glauques, m'ont donné des frissons d'horreurs. Personnellement, j'ai beaucoup de difficultés à lire des passages violents où les enfants sont impliqués.

Il n'en reste pas moins que c'est un excellent thriller. Un auteur de talent avec une écriture très fluide qui saura vous maintenir en haleine jusqu'à la fin!

Ma note : 4/5

Je remercie la maison d'édition Belfond pour cet excellent thriller!


lundi 28 août 2017

Charley Davidson, tome 1 : Première tombe sur la droite


Titre : Première tombe sur la droite
Auteur : Darynda Jones
Série : Charley Davidson, tome 1
Genre littéraire : Bit-lit
Année de parution : 2012
Éditeur : Milady
ISBN : 978-2811207946
Nombre de pages : 415 pages


Charley Davidson est détective privée et faucheuse. Son boulot consiste à convaincre les morts « d’aller vers la lumière ». Mais ce n’est pas toujours si simple : parfois Charley doit les aider à accomplir quelque chose avant qu’ils acceptent de s’en aller, comme retrouver l’assassin de ces trois avocats. Ce qui ne serait pas un problème si Charley ne passait pas son temps à faire des rêves érotiques provoqués par une entité qui la suit depuis toujours… Or, il se pourrait que l’homme de ses rêves ne soit pas mort. Il pourrait même être tout à fait autre chose…

Si vous aimez les jeunes femmes qui ont du caractère, je vous garantis que Charley Davidson est la femme qu'il vous faut! Ajoutez à cela qu'elle a un sens de l'humour hors du commun et qu'elle aime bien les situations dangereuses. Ah oui j'allais oublier : elle est ni plus ni moins La Faucheuse!

Dès le début du roman, Charley se retrouve à travailler sur l'enquête dont son oncle Bob a la charge. Trois avocats travaillant pour la même firme furent assassinés au cours de la même nuit. C'est Charley qui annoncera où se trouve le troisième corps grâce aux informations recueillies directement de la morte!

Depuis sa tendre enfance, Charley a le don de pouvoir discuter avec les morts qui flottent autour d'elle. Du coup, son oncle requiert assez souvent ses services de consultante afin de trouver les coupables. Très peu de gens savent quel est le don réel de Charley. Un soir alors que l'oncle Bob avait un peu trop bu, il s'est ouvert à Garrett, ce détective privé qui colle aux fesses de Charley. Au lieu de l'éloigner, celui-ci veut en savoir plus et ne cesse de la suivre un peu partout!

Extrait : La plupart des gens ne croiraient jamais en ce don que j'avais, même les personnes les plus proches de moi. Et la plupart ne comprendraient jamais non plus le besoin dévastateur de ceux que les défunts laissaient derrière eux, ce besoin de connaître la vérité.

Alors que Charley tente de retrouver l'assassin en compagnie de Garrett, l'oncle Bob et de son coéquipier Ange, ses pensées dérivent également vers le mec de ses rêves. Depuis un mois, elle passe ses nuits à faire de petits rêves coquins. Certains morceaux commencent à se mettre en place. Elle réalise donc que cette entité semble n'être nul autre que Reyes. Ce mec qui l'a fait fondre il y a de cela quelques années. Elle part donc à sa recherche avec l'aide de son assistante Cookie afin de pouvoir comprendre tout ce qui lui arrive. Mais parfois, les réponses trouvées nous apportent encore plus de questionnements...

Cela faisait un bon moment que cette saga me faisait de l'œil. C'est alors que je vois une lecture commune s'ouvrir sur Livraddict. Je me suis dit que c'était le moment ou jamais d'embarquer. Et c'est une agréable surprise qui m'attendait pour ce premier tome. 

Charley est tout simplement attachante. Son côté rebelle, déterminée, fonceuse m'ont séduite. J'ai particulièrement aimé les répliques échangées entre Cookie et Charley. Une belle dose d'humour. L'auteure a mis quelques morceaux en place pour ce premier tome, mais tout en laissant plusieurs zones d'ombre sur la personnalité de Charley et Reyes. Très accrocheur!

L'intrigue policière n'est pas très développée, mais reste tout de même intéressante. Par contre, l'aura de mystère autour de Reyes est troublante et fait en sorte de rendre ce roman si addictif. Les questionnements les entourant nous poussent à vouloir lire la suite. J'ai bien hâte de savoir où se trouve Reyes...

Ma note : 4/5

vendredi 25 août 2017

Chroniques de vampires, tome 1 : Entretien avec un vampire


Titre : Entretien avec un vampire
Auteur : Anne Rice
Série : Chroniques de vampires, tome 1
Genre littéraire : Fantastique
Année de parution : 2012
Éditeur : Pocket
ISBN : 978-2266134859
Nombre de pages : 511 pages

De nos jours, à La Nouvelle-Orléans un jeune homme a été convoqué dans l'obscurité d'une chambre d'hôtel pour écouter la plus étrange histoire qui soit. Tandis que tourne le magnétophone, son mystérieux interlocuteur raconte sa vie, sa vie de vampire. Comme l'interviewer, nous nous laissons subjuguer, fasciner et entraîner à travers les siècles dans un monde sensuel et terrifiant ou l'atroce le dispute au sublime. Véritable livre culte, premier volet des désormais incontournables Chroniques des vampires, Entretien avec un vampire renouvelle totalement l'un des mythes les plus riches et les plus ambigus du fantastique.

Si vous aimez les vampires et désirez lire un grand classique sur le sujet, n'hésitez pas à lire cet entretien qu'un journaliste a réalisé avec l'un des plus grands vampires de la Nouvelle-Orléans.

Louis a passé les deux derniers siècles à voyager de par le monde. Le voilà de retour à La Nouvelle-Orléans. Il tient à raconter sa vie et pour ce faire, un jeune homme viendra écouter et enregistrer cet entretien.

Pour Louis, tout a débuté en Louisiane lors de sa rencontre un certain soir avec Lestat. Effectivement, Lestat se sentait seul et avait grandement besoin de compagnie. De plus, Louis était l'homme idéal, car celui-ci avait les moyens financiers pour lui permettre de vivre selon ses aspirations. C'est donc Lestat qui transformera Louis en vampire. Afin de garder une emprise sur son jeune vampire, il usera de toutes les manigances possibles pour ne pas lui donner d'informations quant à sa nouvelle vie. Toujours dit-il pour le protéger, mais au fond, il ne cherche qu'à le garder près de lui.

Au fil des ans qui passent, Louis a de la difficulté à accepter cette nouvelle vie. Son sens moral en prend un coup. Une nuit alors qu'il se promène dans les rues de La Nouvelle-Orléans, il tombe sur la jeune Claudia. Pour ne pas perdre Louis, Lestat lui offre la jeune fille afin d'en faire son enfant, leur enfant vampire. Les années passant, la vie n'est pas tout à fait ce que Claudia et Louis souhaiteraient. Ils aimeraient bien avoir des réponses à leurs questions, mais Lestat leur refuse. Ils décident donc de quitter pour le vieux continent... croyez-vous que Lestat les laissera faire tout simplement?

Après avoir usé de ruses et avoir fait la traversée de l'Atlantique, Claudia et Louis se promèneront de ville en ville afin de trouver des semblables et ainsi en savoir un peu plus sur ce qu'ils sont. Une nuit, Louis rencontrera Santiago, ce vampire antipathique. Par le biais de celui-ci, il fera la connaissance d'Armand. Et sa vie changera de façon radicale...

Après avoir lu Dracula de Bram Stoker l'an passé, je me devais de commencer cette saga. Étant donné mon grand amour pour les vampires, le retour aux sources pour moi est essentiel. Entretien avec un vampire est plus qu'un simple roman expliquant la vie de vampires. Anne Rice aborde des sujets qui touchent profondément la morale. Tous les questionnements de Louis nous amènent vers une certaine réflexion sur la vie, l'amour et la spiritualité. Des sujets que j'étais loin de penser voir aborder dans un roman fantastique.

Le décor se trouvant derrière est tout simplement magique. Ces rues du Vieux Paris, les théâtres, les années folles de La Nouvelle-Orléans m'ont envoutée. Quant aux personnages, ils sont de vrais vampires et non dénaturés comme certains que l'on retrouve dans la littérature des dernières années. Ils sont méchants, sanguinaires, mais aussi torturés. Louis fait vraiment bande à part, car il a gardé une partie de son humanité. Par conséquent, j'ai particulièrement apprécié les échanges entre Louis et Armand.

Extrait : — En quoi cela vous rend-il aussi malfaisant que n'importe quel autre vampire? N'y a-t-il pas une hiérarchie dans le mal? Le mal n'est-il qu'un dangereux gouffre dans lequel nous sombrons dès le premier péché, qui nous précipite dans ses profondeurs?

Avec ce premier tome, Anne Rice réussit à captiver notre attention avec tous les menus détails de cette vie vampirique et par sa profondeur. Un livre culte que j'ai particulièrement apprécié!


Ma note : 4/5

jeudi 24 août 2017

Une simple histoire d'amour, tome 1 : L'incendie


Titre : L'incendie
Auteur : Louise Tremblay D'Essiambre
Série : Une simple histoire d'amour, tome 1
Genre littéraire : Historique
Année de parution : 2017
Éditeur : Guy Saint-Jean
ISBN : 978-2897583521
Nombre de pages : 400 pages

À la suite d’un incendie qui ravage complètement leur maison, Marie-Thérèse et Jaquelin Lafrance doivent se retrousser les manches pour assurer leur survie et celle de leurs six enfants. Cordonnier de métier, Jaquelin est contraint de prendre le chemin des chantiers pour faire vivre sa famille puisque son atelier, attenant à la maison, a également été la proie des flammes.
Il est difficile d’aller bûcher lorsqu’on est plus familier avec le travail du cuir et la réparation des bottines ! Dur aussi pour un mari et père de famille fier de laisser à sa femme et à la parenté la lourde tâche de rebâtir son foyer…
Remplis d’ardeur et d’espoir, Marie-Thérèse et Jaquelin s’éreintent, souhaitant écrire un nouveau chapitre de leur vie, lorsqu’un grave accident les force de nouveau à faire face à l’adversité. Arriveront-ils à surmonter cette nouvelle épreuve?

Une simple histoire d'amour est en fait un récit sur l'amour bien évidemment, mais aussi sur le courage, la résilience et l'entraide. Une nouvelle saga se déroulant au sein d'un petit village tissé-serré, où les habitants se relèvent les manches pour aider son prochain. Venez, entrez dans cette époque où tout se déroulait autour d'une table de cuisine...

Comme la plupart des couples de l'époque, Jaquelin et Marie-Thérèse vivent heureux avec leur ribambelle d'enfants. Malheureusement, le feu se déclare en pleine nuit. Ils perdront non seulement leur maison, mais aussi la cordonnerie, car celle-ci faisait partie intégrante de la maison. Les enfants vont bien, mais Jaquelin est dévasté. Comment va-t-il faire pour reconstruire sa maison et subvenir aux besoins de sa famille alors que l'hiver se pointe le bout du nez? Et que va dire son père Irénée, à qui il verse un montant mensuellement pour la maison? Il n'y a qu'une seule option qui s'offre à ses yeux : il doit partir aux bois pour l'hiver. Marie-Thérèse est sous le choc face à la décision de son homme.

Extrait : Voilà donc tout ce que Jaquelin Lafrance avait à proposer pour voir à sa famille, elle qui se retrouvait devant le néant? Il allait partir pour les chantiers et les laisser se débrouiller sans lui? Ça ressemblait à une fuite et Marie-Thérèse jugea que c'était inadmissible.

Après discussion et avec tout l'amour qu'elle lui porte, Marie-Thérèse comprend mieux la décision de Jaquelin et finit par l'accepter. Elle passera donc l'hiver chez sa tante Félicité et reconstruira la maison grâce au soutien de son père et de ses frères. Quant à son beau-père Irénée, eh bien il devra s'y faire! Il n'a pas trop le choix et la seule personne pour lui faire entendre raison sera le père de Marie-Thérèse, car tout le monde le sait au village, Irénée a un caractère colérique. Heureusement qu'elle a toute sa famille autour d'elle pour la soutenir...

Au fil de l'hiver, les échanges de lettres entre Jaquelin et Marie-Thérèse leur donnent la chance d'approfondir leur amour. D'ailleurs, elle a l'impression d'avoir un nouvel homme dans sa vie et elle a bien hâte de le voir revenir afin de pouvoir aller vivre dans leur nouvelle maison. Toute la famille l'attend donc avec impatience. Elle espère qu'il appréciera l'aménagement de la cordonnerie. De plus, elle a une bien belle surprise pour lui. Mais parfois, la vie ne se déroule pas comme nous l'avions prévu! La neige commence à fondre et son retour se fait attendre...

Je suis tombée sous le charme non seulement des personnages de cette saga, mais également de l'époque. Je dois dire qu'au début j'avais un peu de difficulté avec le langage des personnages lors de leurs échanges, car l'auteure est vraiment restée collée à la réalité de cette époque. Mais une fois que je m'y suis habituée, j'ai remarqué que cela me permettait de mieux saisir le vécu et les émotions de chacun. Et j'avais un peu l'impression d'être là, assise dans la cuisine avec eux.

Pour la plupart, les personnages sont attachants, car ils sont authentiques et ont des valeurs profondes. Je dois dire que le personnage d'Irénée, quant à lui, il est assez antipathique et Gédéon avec son manque de discrétion, il a le don de faire envenimer les choses. J'ai particulièrement apprécié Félicité pour sa débrouillardise et son soutien indéfectible envers sa nièce. Le niveau de résilience du couple Lafrance est tout simplement incroyable. Et j'ai comme le sentiment qu'ils ne sont pas au bout de leur peine!

De plus, les notes de l'auteure se trouvant avant et après le récit, nous permettent de comprendre le processus de créativité qui est à l'œuvre, mais aussi de faire une belle mise en place du contexte historique. D'ailleurs, ses notes à la fin nous ouvrent la porte sur le prochain tome et d'emblée, je vous annonce qu'il sera bientôt chroniqué, ici sur mon blogue, car l'éditeur me l'a envoyé!


Ma note : 4/5

mardi 22 août 2017

Mila Vasquez, tome 1 : Le chuchoteur


Titre : Le chuchoteur
Auteur : Donato Carrisi
Série : Mila Vasquez, tome 1
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2014
Éditeur : Le livre de Poche
ISBN : 978-2253157205
Nombre de pages : 569 pages

Cinq petites filles ont disparu. 
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. 
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis qu'ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d'agents spéciaux ont l'impression d'être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d'un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d'appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d'enlèvement. Dans le huis clos d'un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs. 
Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure...

Inspiré de faits réels, Le chuchoteur est un thriller qui risque fortement de vous tenir en haleine du début jusqu'à la fin!

Alors que Mila vient tout juste de fermer un dossier, elle se voit dans l'obligation de quitter sa brigade pour intégrer une équipe en tant que consultante. Dès son arrivée, elle se dirige sur les lieux où ils ont découvert des membres de fillettes. Ils soupçonnent tous que ce sont ceux des cinq fillettes qui ont disparu tout récemment. Mais comble de l'horreur, il y a un sixième membre. Mila comprend donc pourquoi Roche a fait appel à ses services. Car il se pourrait bien que cette sixième fillette soit toujours en vie. Mais qui est cette sixième fillette? Pourquoi les parents n'ont pas encore fait le signalement de sa disparition? Mila doit le découvrir et elle sent que le temps lui est compté.

Pourquoi Roche a-t-il choisi Mila? Car elle ne poursuit pas des meurtriers ou des voleurs. Non, son mandat est de retrouver les enfants disparus et elle excelle dans son métier, principalement en raison de son passé. Par contre, elle n'a jamais travaillé en équipe pour trouver un tueur en série. De plus, cette équipe travaille ensemble depuis quelques années déjà donc elle se sent un peu comme une intruse.

Au sein de cette équipe, nous retrouvons évidemment Roche, l'inspecteur-chef. Il y a également Sarah Rose qui est experte en informatique et qui voit assez mal l'arrivée de Mila. D'ailleurs, elle ne cache pas son ressentiment envers elle. Il y a Boris, un ex-militaire qui réussit à faire avouer n'importe quel criminel. Stern est quant à lui l'agent informatif et bien sûr Goran, le criminologue. Une chimie se développera dès le début en Mila et Goran. Mais est-ce réellement une bonne idée?

Chaque fois que l'équipe fait un pas vers le tueur et qu'ils pensent seulement avoir réussi à l'approcher, eh bien ce n'est pas le cas. Rebondissements après rebondissements, l'enquête s'embrouille à un tel point qu'il est impossible tant pour nos protagonistes que pour nous de savoir qui tire les ficelles. Le tueur n'ose jamais se salir les mains et impossible de trouver la moindre preuve de sa présence. Bref, c'est un réel casse-tête pour nos enquêteurs.

Le chuchoteur sera probablement l'un de mes meilleurs thrillers de l'année. Je suis agréablement surprise par cet auteur. L'intrigue nous maintient à bout de souffle et malgré les horreurs commises aux petites filles, nous réussissons à rester accrocher. Un peu comme s'il nous était impossible de quitter le livre sans avoir trouvé tous les coupables. Les indices nous sont donnés au compte-goutte et l'auteur réussit à créer une toile de mystère vraiment incroyable. Dès le début, on se demande qui est ce prisonnier RK-357/9? A-t-il seulement un rôle dans tout cela?

Les personnages ont tous une part d'ombre et de lumière. L'auteur n'a pas cherché à les rendre parfaits. C'est un aspect que j'ai principalement apprécié. Je me suis attachée à notre protagoniste, Mila. Malgré son manque d'empathie, malgré ses automutilations... nous sentons une grande force émanée d'elle. Une nouvelle saga que je suivrai de près!

Ma note : 4.5/5

lundi 21 août 2017

Le joyau, tome 1


Titre : Le joyau
Auteur : Amy Ewing
Série : Le joyau, tome 1
Genre littéraire : Jeunesse/Science-Fiction
Année de parution : 2014
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2221146224
Nombre de pages : 452 pages

Le Joyau, haut lieu et cœur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance...
Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet – le lot 197, son nom officiel – va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l'étincelante façade du Joyau. S'exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie.
C'est pourtant dans ce sinistre quotidien qu'elle tombe amoureuse d'un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d'affronter les plus grands des dangers.

Intrigues, complots, meurtres et j'en passe... voici ce qui vous attend pour le premier tome de cette éblouissante saga!

Toutes les jeunes filles à l'âge de la puberté se voient contraintes de passer un test sanguin afin de savoir si elles sont aptes à devenir Mères-Porteuses. Ce qu'il faut savoir c'est que la famille royale n'est plus en mesure de mettre au monde des enfants naturellement. Par conséquent, ces femmes de la noblesse sont dans l'obligation d'avoir recours à ces Mères-Porteuses. Et pour y parvenir, elles achètent ces jeunes filles lorsqu'elles sont en âge de procréer lors de la Vente aux Enchères.

C'est donc le sort qui attend notre protagoniste, Violet Lasting puisque son test s'est révélé positif. Elle fut arrachée de force à sa famille et ensuite, enfermée au sein de l'institut Southgate. Maintenant qu'elle a appris à bien maîtriser les Augures (pouvoirs que seules les Mères-Porteuses possèdent) et qu'elle a l'âge de pouvoir procréer, celle-ci se retrouve à la Vente aux Enchères. Violet étant une Mère-Porteuse à haut potentiel, c'est la Duchesse du Lac qui réussit à l'acheter. Pour le meilleur ou pour le pire?

Assez rapidement, Violet se rend compte que la vie de Mère-Porteuse est vraiment différente de ce à quoi elle s'était imaginée. Et la Duchesse du Lac est difficile à saisir. D'une rencontre à l'autre, Violet se met sur la défensive ne sachant pas quel sera l'humeur de la Duchesse. Un coup est si rapidement arrivé! Et que dire de toutes ces règles qu'elle doit suivre en plus de se laisser exposer comme un simple objet!

Plus les jours passent, plus Violet se rend compte de toutes les manigances qui se déroulent au sein du Joyau. Certaines Mères-Porteuses meurent et bien malgré elle, la peur commence à l'envahir. Elle s'inquiète pour sa meilleure amie Raven qui fut elle aussi vendue en même temps qu'elle. Elle la voit occasionnellement et celle-ci n'est plus la même. Mais au fond de notre héroïne se cache aussi un petit côté rebelle. Et c'est ce petit côté qui lui permettra de croire en l'avenir et peut-être même d'espérer la liberté!

Pour l'instant, elle croit en la liberté d'aimer malgré cette prison qui la garde enfermée. Effectivement, elle rencontrera Ash au palais. Ce jeune homme qui, à la base, est là pour la nièce de la Duchesse en tant que compagnon. D'une certaine manière, Violet et Ash ont plus en commun que ce qu'ils pourraient le penser. Mais à jouer avec le danger, on finit parfois par se brûler les doigts! Et quel avenir pourrait les attendre? Est-ce que cela vaut vraiment la peine de commencer une idylle alors qu'ils n'ont aucune chance de vivre ensemble?

Violet repose tous ses espoirs sur Lucien. Cet homme qu'elle a rencontré lors de la Vente aux Enchères. Celui-là même qui travaille pour l'Électrice. D'ailleurs, Violet ne comprend pas pourquoi il voudrait l'aider. Pourquoi elle? Quel est son intérêt, qu'est-ce qu'il a à gagner de la libérer des griffes de la Duchesse?

Au premier abord lorsque nous plongeons dans ce récit, nous avons un peu la sensation d'y retrouver les éléments si communs à ce genre littéraire. Les différences de classes au sein de cette société, les plus démunis qui sont écrasés par le système, la population segmentée et le sentiment qu'une révolution approche. 

Une fois la mise en place de l'intrigue et des personnages, nous nous laissons totalement absorbés par ce que vit Violet. Impossible de rester insensible! Un exemple précis me revient en tête : Le passage où les Mères-Porteuses sont présentes aux funérailles d'une autre Mère-Porteuse. Elles sont toutes voilées pour que l'on ne voit pas leur visage et sont tenues en laisse par un collier au cou!!!

Malgré plusieurs éléments déjà vus ailleurs, il n'en reste pas moins que l'auteure réussit à sortir du lot avec sa toile de fond singulière et ses personnages forts. Amy Ewing a réussi à me faire vivre toute une gamme d'émotions au travers de ce premier tome et surtout, à me tenir en haleine. Les pages ont défilé à une vitesse incroyable. Et que dire de la fin? Elle est prévisible, mais je suis tout de même accrochée et j'ai bien hâte de lire la suite.

Ma note : 4/5


Cette lecture fut réalisée avec Milleca (Sa chroniques est ici), Petite Bulle (Sa chronique est ici) et Merryfantasy (Sa chronique est ici)

jeudi 17 août 2017

Hôtel des muses


Auteur : Ann Kidd Taylor
Genre littéraire : Littérature Contemporaine
Année de parution : 2017
Éditeur : Calmann-Lévy
ISBN : 978-2702161623
Nombre de pages : 396 pages

Par un jour d’été en 1988, deux choses extraordinaires se produisent dans la vie de Maeve, douze ans : d’abord, Daniel, le garçon de ses rêves, l’embrasse les pieds dans l’eau ; ensuite, elle est attaquée par un requin.
Dix-huit ans plus tard, Maeve est une biologiste marine globe-trotter, étudiant les requins qui faillirent lui coûter la vie et nageant avec eux. Avec comme surnom « celle qui murmure à l’oreille des requins », elle n’a peur de rien dans le monde sous-marin. La terre ferme, en revanche, est synonyme de blessures encore à vif – elle n’est toujours pas remise du départ de Daniel la veille de leur mariage.
Quand elle retourne sur la petite île de Floride, et dans la maison de son enfance, le charmant et excentrique Hôtel des Muses, où sa grand-mère l’a élevée, elle découvre que son frère jumeau est sur le point de devenir un écrivain de renom après s’être servi de sa vie amoureuse comme tremplin. Mais aussi que sa tante a embauché Daniel, qu’elle n’a pas revu depuis des années, comme nouveau chef.
Trouvera-t-elle le courage d’affronter son frère? Pardonnera-t-elle son erreur de jeunesse à Daniel? Où se replongera-t-elle dans ses recherches et ouvrira-t-elle son cœur à Nicholas, son séduisant collègue qui partage sa passion pour l’océan? Et qui est à l’origine d’un trafic d’ailerons odieux menaçant son espèce favorite?

Un hôtel donnant directement sur la plage, des livres et des citations parcourant les murs de chaque chambre, les pieds dans l'eau et un décor exotique... que demander de plus?

Maeve, docteure et biologiste, revient tout juste de Bimini où elle est allée étudier la population des requins-citrons de la région. Dès son arrivée, elle rencontre, Hazel, la fille de Daniel. Il est donc de retour! Et en plus, sa grand-mère Perri vient de l'engager comme chef cuisinier de l'hôtel. C'est tout son passé avec Daniel qui refait surface alors qu'elle était sur le point de renoncer à ce passé pour possiblement commencer une aventure avec Nicholas. Et pour ajouter un peu plus de pression, son jumeau, Robin, vient de terminer son premier roman où il est question de son histoire d'amour avec Daniel.

Alors qu'elle jongle avec son passé et qu'elle tente de reprendre le contrôle sur sa vie, elle retourne travailler au Labo afin de compiler ses recherches avant de repartir pour le Mozambique. Mais voilà, elle apprend que des braconniers s'en prennent à ses requins. Et pas question de les laisser faire. Elle tente donc de faire sa petite enquête afin de faire cesser ce trafic.

Malgré tous ces événements, Maeve tombe sous le charme de la petite Hazel. Ensemble, elles vont parcourir les plages et créer le club des requins. Il est difficile de rester insensible face à ce petit bout de chou de 6 ans! Tout comme il est difficile de résister à Daniel. Mais qu'adviendra-t-il de Nicholas? Maeve quittera-t-elle son hôtel pour aller vivre avec Daniel et Hazel? Résistera-t-elle à la pression que lui met Daniel pour qu'elle reste au lieu d'aller faire ses recherches au Mozambique? Et ses braconniers, réussira-t-elle à les arrêter?

L'univers de Ann Kidd Taylor m'a complètement subjuguée. Je suis tombée sous le charme de l'Hôtel des muses et de ses personnages. Tout au long du récit, l'auteure nous expose ses recherches quant à la faune marine, principalement pour les requins, et à aucun moment, je n'ai ressenti de la lourdeur dans le texte. Bien au contraire. Cela ajoute énormément au personnage de Maeve.

L'intrigue nous tient en haleine, et ce, jusqu'à la fin. Malgré qu'à certains moments j'ai ressenti quelques éléments prévisibles, il n'en reste pas moins que l'auteure sait nous surprendre afin de nous garder accrocher. Les personnages sont assez singuliers, principalement Perri que j'ai adoré. Je me suis laissée porter par les mots de cette nouvelle auteure. J'ai fait un magnifique voyage au pays des requins!

Ma note : 4/5

Je tiens à remercier la maison d'édition Calmann-Lévy pour ce formidable récit!



mercredi 16 août 2017

Retour à Cedar Cove, tome 1 : La maison d'hôtes



Titre : La maison d'hôtes
Auteur : Debbie Macomber
Série : Retour à Cedar Cove, tome 1
Genre littéraire : Romance
Année de parution : 2014
Éditeur : J'ai Lu/Charleston
ISBN : 978-2290074770/978-2368120026
Nombre de pages : 350/400 pages

Jo Marie reprend une charmante maison d'hôtes à Cedar Cove. Avec ses grandes fenêtres dominant la baie de Seattle et sa lumière éclatante, la Villa Rose est l'endroit rêvé pour commencer une nouvelle vie. Le refuge qui lui permettra de se reconstruire après la mort tragique de son mari. Mais Jo Marie n'est pas la seule à traverser des moments difficiles. Ses tout premiers clients semblent eux aussi hantés par le passé. Josh vient s'occuper d'un beau-père mourant qui le hait depuis un sombre malentendu. Et Abby revient dans sa ville natale, rongée de chagrin et de remords après la tragédie qui a brisé sa jeunesse. Dans cette maison qui fleure bon le pain chaud et l'amitié, ces âmes en peine trouveront-elles le pardon, l'amour et le bonheur?

Quand le décès d'un être cher permet la réconciliation et fait place à l'amour ou à la sérénité, il y a de fortes chances pour que vous soyez à la Villa Rose de Cedar Cove.

Jo Marie vient de perdre son mari Kevin. Pour surmonter son deuil, elle quitte sa ville et son emploi pour acheter une charmante maison d'hôtes à Cedar Cove. Dès l'ouverture, deux clients viendront y séjourner, Josh et Abby. Tous deux reviennent dans leur ville alors qu'ils auraient préféré ne pas avoir à le faire! Depuis que Jo Marie est arrivée à la Villa Rose, elle voit Kevin en songe et cela lui permet de se rassurer dans ses choix. Peut-être finira-t-elle par trouver un peu de sérénité... et de bonheur?

Extrait : Ce gîte était un refuge, un lieu de guérison, me soufflait-il. Pas seulement pour ceux qui venaient y séjourner, mais pour moi aussi.

Josh revient dans sa ville, car son beau-père, Richard, est sur le point de mourir. Il est le seul membre de sa famille qu'il lui reste. Son amie d'enfance, Michelle, lui a demandé de venir à son chevet avant qu'il ne soit trop tard. Peut-être pourraient-ils se réconcilier? Malgré son heure qui approche, Richard est toujours aussi désagréable et n'hésite pas à s'en prendre à Josh aussitôt que celui-ci ose entrer dans la maison. Josh sera-t-il assez patient pour rester? Réussira-t-il à surmonter sa colère et sa rancune pour rester auprès de Richard jusqu'à la fin?

Extrait : Des années durant, Richard et lui s'étaient détestés. Le vieil homme avait été un vrai salaud. Pourtant, il était l'ultime lien subsistant entre Josh et sa mère, l'homme qui avait apporté le bonheur dans la vie de Teresa.

Alors qu'Abby est assise dans sa voiture de location, elle se demande encore pourquoi elle a accepté de revenir dans cette ville. Pourquoi a-t-il fallu que son frère décide de se marier à Cedar Cove? Abby n'est pas revenue à Cedar Cove depuis son départ pour la Floride. Elle a toujours l'impression que toute la ville lui en veut pour le décès d'Angela. En fait, elle n'a pas besoin que les gens la jugent et la condamnent pour cet accident, car elle fait cela très bien toute seule. Et si le retour dans cette ville se déroulait mieux que prévu? Pourrait-elle enfin trouver un peu de paix intérieure et se libérer de cette culpabilité qui l'angoisse tant?

Extrait : Il sembla subitement à Abby que toute sa vie avait été coupée en deux par cette nuit fatale. Avant l'accident. Après l'accident.

Ces trois protagonistes sont en fait à la recherche d'une seule et même chose soit de trouver un peu de paix intérieure suite au décès d'une personne qui leur était cher. Pour y parvenir, ils devront régler ce qu'ils ont mis en suspens pendant toutes ces années. Ce roman est en fait beaucoup plus qu'une simple romance. Il est un message d'espoir face aux épreuves de la vie, mais aussi que la vie continue après que l'on ait perdu quelqu'un que nous aimions.

Le roman est quelque peu trop court par conséquent, certaines scènes auraient pu être un peu plus développées d'où le sentiment parfois que tout est facile et parfait. Sans pour autant entrer dans de grands moments d'émotions intenses, il n'en reste pas moins que j'ai ressenti quelques pincements au cœur lors du décès de Richard. L'auteure sait trouver les mots pour rendre ses personnages vraiment attachants.

Au final, ce premier tome était agréable et j'ai bien hâte de découvrir comment évoluera le personnage de Jo Marie. Je sens que l'homme à tout faire, Mark, jouera un rôle prédominant au cours de cette saga!

Ma note : 3.5/5

Ce roman est aussi connu sous le titre La Villa Rose


lundi 14 août 2017

La fille du train


Auteur : Paula Hawkins
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2015
Éditeur : Pocket
ISBN : 978-2266254489
Nombre de pages : 453 pages


Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il? Jess tromperait-elle son mari? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Est-ce que cela vous est déjà arrivé de regarder de parfaits inconnus et d'imaginer leur vie? D'imaginer leurs noms, leurs emplois et même d'imaginer à quel point ces gens s'aiment et sont heureux? Et si votre imagination avait tout faux?

Rachel n'est plus que l'ombre d'elle-même. Elle est divorcée depuis deux ans, a perdu son emploi et elle sombre de plus en plus dans l'alcool. Tous les matins, elle part pour Londres en train. Sa coloc croit toujours que celle-ci part travailler, mais en fait, elle s'en va boire toute la journée. Le train de Rachel passe devant son ancienne maison, celle où elle habitait avec Tom. Cette même maison où il habite aujourd'hui avec sa nouvelle épouse Anna et leur fille Evie. Le train passe aussi devant la maison de ce couple qu'elle imagine être heureux, Jess et Jason.

Tout à coup, cette jeune femme qu'elle croyait heureuse avec son mari, elle la voit dans son jardin avec un autre homme. Elle se rend compte que finalement elle s'était trompée et cela l'a met en colère. Comment peut-elle agir de la sorte avec un mari qui l'aime? Elle voit une similitude entre cet homme, dont sa femme est infidèle et ce qu'elle a vécu avec Tom.

Deux jours plus tard, au matin, elle se réveille avec non seulement une gueule de bois, mais également avec un trou noir dans sa mémoire. Que lui est-il arrivé la veille au soir? Comment est-elle arrivée à son appartement? Qui lui a fait ses blessures qu'elle a partout sur le corps? Et surtout, comment se fait-il que cette femme Megan, qu'elle surnommait Jess, ait disparu? Rachel a le sentiment qu'elle doit faire quelque chose... qu'au fond de sa mémoire se cache une information importante.

Extrait : La bosse sur mon crâne me lance et je n'arrête pas de penser à la dispute que j'ai vue, ou imaginée, ou rêvée samedi soir. Quand nous passons devant la maison de Scott et Megan, je lève la tête. J'entends le sang battre contre mes tempes. Je suis excitée. Effrayée. 

Tout au long de ce thriller, nous suivons le parcours de ces trois femmes. Rachel notre protagoniste, mais aussi Megan la victime et Anna, la nouvelle épouse de Tom. Au fur et à mesure que l'intrigue avance, nous avons accès à leurs pensées, mais aussi à leurs destins qui sont étroitement liés, et ce, sans qu'elles le sachent vraiment.

L'auteure alterne ses chapitres entre ces trois femmes et à un moment donné, il est difficile de s'y retrouver, car elle ne suit pas la chronologie dans le temps. Il y a quelques longueurs, surtout à la lecture des chapitres de Rachel où nous avons l'impression qu'elle ne fait que boire et prendre le train. Mais bon... cela cadre avec le titre et le personnage! Quant à Megan, je dois dire que sa personnalité m'a beaucoup attirée. Le côté psychologique de ce personnage est particulièrement intéressant.

Paula Hawkins fait ressortir tout le côté sombre de ses personnages. L'intrigue en elle-même est bien ficelée, mais il manque assurément de rythme. Du coup, il est parfois difficile de rester vraiment accrocher au roman. Surtout pour la première moitié de celui-ci!

Au final, je dirais que j'ai tout de même apprécié la lecture de ce thriller psychologique. Je vais assurément lire le prochain bouquin de cette auteure Au fond de l'eau. Il est déjà sur ma table de chevet!

Ma note : 3.5/5

vendredi 11 août 2017

Maintenant et à jamais


Auteur : Audrey Martinez
Genre littéraire : Romance
Année de parution : 2017
Éditeur : Autoédité
ISBN : 978-2956112112
Nombre de pages : 416 pages


Emma et Ian sont jeunes, amoureux et pensent avoir toute la vie devant eux. Jusqu’à cette soirée, le 14 juillet 2010, au cours de laquelle leur existence va basculer à tout jamais. Leur belle ville de Nice, dans le sud de la France est la cible d’un terrible attentat. Profondément choquée, Emma ne parvient pas à remonter la pente. Elle va alors prendre une décision qui va bouleverser sa vie.

Au premier abord, nous pourrions penser que ce roman est une jolie romance entre deux jeunes, mais c'est beaucoup plus que cela. L'auteure aborde également les étapes du deuil, les choix que l'on fait face aux épreuves, la violence conjugale bref, un roman trop court qui aborde des sujets profonds.

Emma est amoureuse de Ian depuis la première fois qu'elle l'a vu et c'est réciproque. Alors qu'ils sont sur la plage, celui-ci lui offre un collier en gage de son amour et lui promet de l'aimer Maintenant et à jamais. Ils attendront la fin de leurs études pour se marier.

Un soir de célébration, Emma et Ian sont en ville avec leurs parents respectifs pour fêter. Ils n'avaient pas prévu cet attentat, ils n'avaient pas prévu que les parents d'Emma allaient mourir, ils n'avaient pas prévu que celle-ci se fermerait comme une huître. Ian essaie par tous les moyens de sortir Emma de son mutisme, mais il n'y arrive pas. Il décide donc de partir pour l'armée.

Au cours des mois qui suivront, Emma remontera la pente graduellement, mais Ian n'est plus là. Et c'est là que Paul entre en scène. Elle a tant besoin d'être épaulée et cet homme est là. Elle n'est pas amoureuse, mais il comble ce vide. Malheureusement, Emma n'est pas au bout de ses peines. Paul change complètement une fois qu'ils sont mariés et Emma est seule. Elle vit dans la terreur et les menaces. Au même moment, Ian est sur le terrain et son équipe se fera bombarder...

Extrait : À quel moment tout avait dérapé? Elle avait fait un mauvais choix, deux mauvais choix... Puis le cercle vicieux duquel elle ne pouvait plus sortir. Vous vous retrouvez parfois à un moment de votre existence qui peut tout changer. À un croisement. Mais vous n'en avez pas conscience.

Les sujets abordés dans ce roman sont assez sombres, mais l'amour qu'Emma et Ian ressentent l'un pour l'autre apporte un peu de soleil dans cette noirceur. J'ai eu de la difficulté à accrocher au début. Je ne pourrais pas dire si c'est la chronologie du roman qui m'a posé problème (anachronisme des événements de l'attentat de Nice) ou les quelques clichés. Faut dire que le roman est très court comparativement aux sujets abordés. Par conséquent, j'aurais bien pris quelques chapitres de plus.

Les scènes de violences que subit notre protagoniste m'ont bouleversée, essentiellement en raison du réalisme de celles-ci. Quant à la fin, elle m'a complètement jetée par terre. Je ne m'y attendais pas du tout.

Au final, pour un premier roman, Audrey Martinez prouve qu'elle a du talent. Sa sensibilité nous touche au travers de ses personnages. Une auteure que l'on n’a pas finit de voir!

Ma note : 3.5/5

Je tiens à remercier Audrey Martinez pour m'avoir permis de lire son premier roman!