mercredi 13 décembre 2017

La vérité sur l'amour (et autres petits mensonges)


Titre : La vérité sur l'amour (et autres petits mensonges)
Auteur : Kristan Higgins
Genre littéraire : Romance
Année de parution : 2017
Éditeur : HarperCollins
ISBN : 978-1033901921
Nombre de pages : 496 pages

Rien ne devait amener Kate et sa demi-sœur Ainsley à vivre en coloc. Et pourtant… Kate vient de perdre son mari Nathan, dans un stupide accident. Ainsley s’est fait larguer par Eric (monsieur veut découvrir son être profond et se ressourcer en Alaska). Nécessité fait loi et voici que la photographe et la journaliste cohabitent pour le meilleur et pour le pire!
Point négatif? Eric étale sa vie privée dans un blog et ne manque pas d’accuser sa chère épouse de ne pas l’avoir suffisamment soutenu dans les épreuves qu’il a traversé. Kate quant à elle, révèle progressivement qui était son mari… en lisant ses anciens mails.
Point positif? Ainsley découvre que son patron a une âme. Et Kate est l’objet de toutes les attentions de Daniel, qu’elle appelle par dérision « pompier super sexy ». Pour lui — si l'on en croit l’âge de ses conquêtes habituelles —, elle est un animal préhistorique.
Ensemble, parviendront-elles à renaître de leurs cendres?

Ce roman à deux voix nous permet de découvrir les liens qui unissent deux sœurs face aux épreuves que la vie leur a imposées.

Kate est mariée depuis peu avec Nathan et depuis, ils essayent d'avoir un enfant. Elle n'a pas très envie d'aller à la réception que sa sœur donne pour célébrer la rémission du cancer de son conjoint Éric, mais bon, ils n'ont pas trop le choix. Si seulement elle avait su que son mari allait mourir, gageons qu'elle serait restée à la maison.

Ainsley semble avoir une vie merveilleuse avec son conjoint. Ils sont ensemble depuis maintenant onze ans et elle sait que ce soir sera Le Grand Soir. Depuis le temps qu'elle attend qu'il la demande en mariage. Il n'était pas prévu que Nathan tombe et meurt dans leur salon avant même qu'Éric la demande en mariage. Finalement, Éric voit ce malheureusement événement comme un signe de l'univers et décide de mettre Ainsley à la porte. Et pour ajouter à l'humiliation, il l'annonce ouvertement sur son blogue.

Les deux sœurs se retrouveront à cohabiter ensemble dans la grande maison de Nathan. Qui l'eut cru? Elles étaient loin d'être proche l'une de l'autre, mais les circonstances les amèneront peut-être à tisser des liens entre elles? Contre toute attente, deux hommes les aideront à se sortir de ces épreuves... Jonathan sous ses airs froids permettra à Ainsley de se sentir femme et Daniel, le pompier super sexy sera là aux moments où Kate aura le plus besoin d'une épaule pour la soutenir. Est-ce possible d'aimer à nouveau après avoir souffert?

Ce roman m'a touchée à plusieurs moments au cours de ma lecture. Le décès de Nathan et les émotions que ressent notre protagoniste sont décrits avec délicatesse, mais surtout avec réalisme. Du coup, il est facile de s'identifier à cette douleur!

La relation entre les deux sœurs m'a également plu. J'ai particulièrement apprécié de les voir se rapprocher l'une de l'autre, mais également de voir comment l'auteure a fait évoluer leur relation avec leur mère. Le personnage de Jonathan est tout un mystère pour moi. J'aurais aimé en savoir un peu afin de bien comprendre sa personnalité. À plusieurs reprises, il m'a fait enrager par son manque d'émotivité!

Le choix pour l'auteure de parler décès, deuil, séparation amène un côté triste à l'intrigue. Il est parfois difficile de se sortir de cette mélancolie qui entoure les personnages. Heureusement, que certains passages sont agrémentés de brin d'humour permettant d'alléger un peu.

Finalement, j'ai trouvé le dernier quart du roman un peu trop cliché à mon goût et prévisible. N'empêche qu'au final, j'ai bien apprécié de lire ce roman et je l'avoue, je découvre enfin cette auteure dont j'ai tant entendu de bien!

Ma note : 4/5

Je tiens à remercier la maison d'édition HarperCollins pour ce joli roman!


mardi 12 décembre 2017

Une simple histoire d'amour, tome 3 : Les rafales


Titre : Les rafales
Auteur : Louise Tremblay D'Essiambre
Série : Une simple histoire d'amour, tome 3
Genre littéraire : Historique
Année de parution : 2017
Éditeur : Guy Saint-Jean
ISBN : 978-2897583880
Nombre de pages : 400 pages

Avec l’arrivée des jumeaux, le quotidien de Jaquelin et Marie-Thérèse se trouve de nouveau chamboulé. Même si les deux aînés poursuivent leurs études, l’une à Montréal et l’autre à Trois-Rivières, il reste tout de même six bouches à nourrir et dont il faut prendre soin. Toute une commande alors que ça ne dérougit pas à la cordonnerie et que Marie-Thérèse doit multiplier les heures pour soutenir son mari.
Irénée mettra-t-il son plan de vendre la cordonnerie à exécution? Pourquoi Cyrille, le pacifique, va-t-il se retrouver au centre d’une bagarre au collège? Qu’est-ce qui est à l’origine de la tension entre Agnès et sa mère? Sans compter qu’un membre de la famille va se retrouver entre la vie et la mort…

L'auteure n'est pas tendre avec la famille Lafrance... le sort semble s'acharner sur la famille Lafrance!

Cyrille est de retour au collège et il est triste. Malgré qu'il aime les études, il a toujours en tête de travailler à la cordonnerie avec son père. D'autant plus, qu'il voit à quel point sa mère est épuisée par la charge de travail. Et pour ajouter à son malheur, il n'a toujours pas d'amis et il se sent bien seul. Peut-être devrait-il suivre les conseils du curé et commencer à écrire dans le journal du collège?

Agnès est toujours aussi heureuse de vivre à Montréal. Lauréanne et Émile sont aux anges. Eux qui n'ont pas eu la chance d'avoir d'enfants, ils profitent grandement de la présence de leur nièce. Sans parler d'Irénée qui se laisse même remettre à sa place par cette jeune fille lorsqu'il parle un ton trop haut!

Depuis que Cyrille et Agnès ne sont plus à la maison et que Marie-Thérèse a recommencé à travailler avec Jacquelin, c'est la tante Félicité qui aide la petite famille. Avec son âge, la fatigue se fait sentir et elle a de plus en plus de difficulté à sortir du lit au petit matin. Pas question d'aller voir le docteur, elle sait très bien que ce n'est qu'un peu de fatigue. Jusqu'au jour où elle se retrouvera au plancher avec une douleur à la poitrine...

Félicité survivra-t-elle à cet infarctus? Marie-Thérèse se sentira-t-elle coupable de l'état de santé de sa tante? Agnès sera-t-elle obligée de revenir à la maison pour aider sa mère ou bien Cyrille verra-t-il son rêve se réaliser et ainsi venir travailler à la cordonnerie avec son père?

Au cours de ce troisième tome, nous avons l'impression que le sort s'acharne sur la famille Lafrance et j'ai comme le sentiment que ce n'est pas terminé! Je me demande bien comment Jacquelin et Marie-Thérèse vont finir par s'en sortir, car ils ne pourront pas continuer encore bien longtemps à ce rythme-là!

Marie-Thérèse se releva d'un bond, prête à filer vers sa chambre, quand un étourdissement imprévu la fit chanceler. Elle dut se tenir au rebord de la table pour ne pas tomber.

Nous avons la chance de connaître un peu plus Cyrille. L'auteure nous partage ses pensées, ses aspirations. Un côté rafraîchissant au récit. Quant à Agnès, je me suis laissée prendre au jeu par son personnage. Quel caractère!

L'intrigue est toujours aussi intéressante et encore une fois, l'auteure nous laisse sur une fin qui nous donne le goût de poursuivre vers le tome suivant. D'ailleurs, je me demande bien comment elle fera pour clore cette saga avec un seul et dernier tome... il y a tellement d'éléments en suspens!

Ma note : 4/5

Je tiens à remercier la maison d'édition Guy Saint-Jean pour m'avoir permis de lire ce troisième tome!


Vous pouvez lire la chronique des tomes précédents en cliquant sur l'un des liens suivants :

lundi 11 décembre 2017

D'ombre et de silence


Titre : D'ombre et de silence
Auteur : Karine Giebel
Genre littéraire : Nouvelles
Année de parution : 2017
Éditeur : Belfond
ISBN : 978-2714478467
Nombre de pages : 280 pages

« Partir sans lui dire au revoir.
Parce que je le sens incapable d’affronter ses larmes ou de retenir les miennes.
L’abandonner à son sort.
Parce que je n’ai plus le choix.
Je m’appelle Aleyna, j’ai 17 ans.
Aleyna, ça veut dire — éclat de lumière.
J’ai souvent détesté ma vie.
Je n’ai rien construit, à part un cimetière pour mes rêves.
Là au moins, on ne pourra pas me les voler. »

D’ombre et de silence réunit 9 textes, dont certains inédits ou très confidentiels.

L'été dernier, la maison d'édition Belfond me faisait découvrir l'auteure Karine Giebel par la biais de son recueil de nouvelles Crimes au musée. Ce fut donc un réel plaisir de recevoir ce recueil écrit par cette auteure de talent.

Nous retrouvons au sein de ce recueil neuf nouvelles sombres, glauques, qui donnent froid dans le dos. Certaines nouvelles m'ont touchés, d'autres bouleversées, mais chose certaine, aucune ne m'a pas laissée insensible. Impossible de ressortir indemne de cette lecture.

Je retiendrai une nouvelle en particulier et c'est la toute première : Aleyna

C'est une jeune fille qui ne désire pas se conformer aux codes d'honneur de sa famille, de son village. Elle refuse catégoriquement de marier l'homme que sa famille lui a désigné. Elle quitte le domicile pour aller retrouver l'homme qu'elle aime, car elle croit qu'ainsi elle pourra réaliser ses rêves.

Les hommes de la famille ne laisseront pas Aleyna détruire leur réputation! Une fin bouleversante, mais ce qui ajoute à l'horreur, c'est de savoir que le sort que l'on réserve à Aleyna est également celui qu'on réserve à cinq mille autres jeunes filles, et ce, juste pour cette année.

Les nouvelles se succèdent et parfois, certaines m'ont même choquée. Mais chaque fois, je suis surprise par la fin. L'auteure réussit à nous surprendre encore et encore. Elle tisse des liens autour de ses personnages juste assez serrés pour qu'on s'attache, pour nous garder en haleine et voilà que la fin nous jette au sol!

Karine Giebel finira son recueil sur une courte et jolie nouvelle : Le printemps de Juliette. Une nouvelle comme les autres où il y a un petit côté sombre, mais également, un message d'amour, et je dois dire que cela apporte un peu de lumière au sein de ce recueil et ça fait du bien!

Ma note : 4/5

Je tiens à remercier la maison d'édition Belfond pour cet excellent recueil!


samedi 9 décembre 2017

La vie à mille décibels


Titre : La vie à mille décibels
Auteur : Rachael Lucas
Genre littéraire : Jeunesse
Année de parution : 2017
Éditeur : Albin Michel
ISBN : 978-2226394071
Nombre de pages : 320 pages

Le regard inédit d’une adolescente Asperger sur le monde.

Grace est une jeune fille pleine d’humour et d’empathie, une introvertie, une hypersensible. Elle sait depuis l’enfance qu’elle est atteinte du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme. Alors qu’elle s’apprête à fêter ses seize ans, le quotidien et la routine qui la rassuraient volent en éclats : sa sœur est en pleine crise d’adolescence, son père sans cesse en déplacement… sans compter Gabe, le garçon qui lui plaît. Pourtant, il est temps pour Grace de plonger dans cette vie qui l’attend, de découvrir qui elle est et de prouver au monde ce dont elle est capable.

C'est comme si tu vivais avec cinq sens au volume maximum en permanence, la vie à mille décibels... comme si ta vie se déroulait dans une langue étrange, ce qui fait que tu ne peux jamais te détendre entièrement parce que, même quand tu penses parler couramment, ça fait appel à une autre partie de ton cerveau et à la fin de la journée tu es épuisé.

Grace est une adolescente qui est qualifiée de bizarre par les jeunes de son école et subit de l'intimidation par une certaine Holly et sa gang. Heureusement que sa meilleure amie Anna ne la juge pas. Bien au contraire, elle l'accepte telle qu'elle est et a souvent le don de désamorcer les situations lorsque Grace devient trop tendue.

Grace passe beaucoup de temps à l'écurie où elle s'occupe de son cheval Mabel. Le lien entre elle et son cheval lui apporte calme et bonheur. Un matin, elle voit arriver le beau Gabe alors qu'elle fait une promenade avec son cheval. Elle ne sait pas trop comment agir, ni quoi dire. Elle a peur de ne pas être à la hauteur...

C'est lors d'une fête d'anniversaire que Grace reverra Gabe et que s'ensuivront par la suite les premiers émois amoureux. Mais il n'y a pas de guide à suivre et cela met Grace dans tous ses états. Et le stress ne cesse d'augmenter. Faut dire que la situation à la maison n'est pas au beau fixe non plus. Son père est encore parti travailler à l'étranger et sa mère semble bien différente depuis son départ. De plus, une amie d'enfance de sa mère a refait surface et elle ne semble pas apprécier Grace et sa petite sœur Leah.

Les changements déstabilisent énormément Grace. Comment fera-t-elle pour survivre au climat difficile à la maison? Saura-t-elle être à la hauteur pour que Gabe ne la laisse pas tomber?

C'est par le biais des yeux de Grace que nous avons la chance de comprendre un peu plus le syndrome d'Asperger. Nous comprenons aisément ce qui déclenche les crises d'anxiété et combien la stabilité et la routine sont des éléments essentiels. J'ai vraiment trouvé cela intéressant d'avoir droit à cette vision, à ses émotions.

Quant à l'intrigue en elle-même, elle est courte et simple. Nous voyons Grace découvrir les premiers sentiments amoureux comme n'importe quel adolescent. Les questionnements sont sensiblement les mêmes. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur la vision de Gabe vis-à-vis de Grace.

Les personnages sont attachants et je dois dire que je me suis laissée prendre au jeu avec la mère de Grace. À certains moments, j'avais le goût de la secouer un peu pour qu'elle n'oublie pas ses filles! Elle semblait vraiment dépassée par les événements. Et que dire du père qui la laisse seule... heureusement que la grand-mère de Grace est arrivée à la rescousse.

La vie à mille décibels est un bon roman jeunesse qui permet de comprendre et d'accepter la différence! À faire lire par vos adolescents.

Ma note : 3.5/5

Je tiens à remercier la maison d'édition Albin Michel pour ce roman jeunesse!


vendredi 8 décembre 2017

Gansett Island, tome 5 : Quand on espère l'amour


Titre : Quand on espère l'amour
Auteur : Marie Force
Série : Gansett Island, tome 5
Genre littéraire : Romance
Année de parution : 2017
Éditeur : AmazonCrossing
ISBN : 978-1542045209
Nombre de pages : 336 pages

Toute sa vie, Grace Ryan a été « la grosse ». Raillée et rejetée par ses camarades, elle décide, à l’approche de ses trente ans, de prendre des mesures radicales et se fait poser un anneau gastrique. Un an plus tard et 65 kilos en moins, elle se lance dans une aventure amoureuse avec Trey, l’ancien tombeur du lycée, qui l’emmène sur l’île de Gansett. Mais lorsque Grace refuse de faire l’amour avec lui, Trey l’abandonne sans un sou au beau milieu de la marina!
Ce même été, Evan McCarthy chante au Tiki Bar en attendant la sortie de son premier album, qui doit faire de lui une star. Lors d’un concert, le regard triste de Grace, perdue au milieu des vacanciers joyeux, attire son attention.
Quand elle lui raconte son histoire, il lui propose aussitôt de l’aide… avant de tomber sous son charme! Mais, après tout ce qu’elle a subi, Grace n’a pas vraiment besoin d’un homme « qui ne veut pas s’engager »… Evan sera-t-il capable de changer pour gagner son cœur?

Pour ce cinquième tome, nous retrouvons nos personnages favoris de Gansett Island mais une petite nouvelle fera son arrivée sur l'île et elle ne laissera pas Evan indifférent...

Grace était sur un bateau avec le beau Trey, un ami d'enfance, mais aussi un jeune homme qui ne l'a jamais laissée indifférente. Alors qu'elle a subi une chirurgie lui permettant de devenir la femme qu'elle a toujours voulu paraître, elle aimerait bien sauter le grand pas et faire l'amour pour la première fois. Mais elle désenchante rapidement lorsqu'elle apprend qu'elle n'est qu'une gageure pour lui. Elle refuse donc de faire l'amour et Trey la laisse carrément seule sur l'île sans son sac, sans argent et le dernier ferry est parti!

Grace rentre donc dans un bar et pleure seule dans son coin lorsque Evan et Owen la remarquent. Le grand cœur d'Evan décide de lui venir en aide et c'est ainsi qu'ils feront connaissance. Grace découvrira l'île et ses habitants. Et c'est en parcourant l'île qu'elle apprend que les Gold désirent vendre leur pharmacie... elle voit là une opportunité de prendre sa vie en main et de devenir vraiment celle qu'elle a toujours voulu être.

Grace n'avait pas prévu qu'à son retour sur l'île, pour faire une offre sur la pharmacie et remettre l'argent qu'elle doit à Evan, qu'un week-end en sa compagnie allait la faire chavirer. Elle a beau se dire qu'il n'est pas le genre à s'attacher et à donner son cœur, elle décide tout de même de lui offrir, et de s'offrir, une nuit ensemble! Réussira-t-elle à atteindre le cœur d'Evan? Et Evan acceptera-t-il de s'ouvrir à l'amour?

Ce fut avec plaisir que j'ai plongé dans ce cinquième tome. J'ai apprécié de retrouver tous les personnages de Gansett Island. L'auteure fait évoluer tous ses personnages au court de ce récit. Nous voyons le Grand Mac et sa femme qui se retrouve réellement. Faut dire qu'ils ne l'avaient pas eu facile depuis l'accident. Il y a également Tiffany dont le mari a quitté le domicile et demandé le divorce. Bref, nous ne restons pas centrés que sur le couple de Grace et Evan et c'est plaisant à lire.

L'intrigue est simple, mais aussi touchante. Nous avons la chance de voir le parcours que Grace a vécu jusqu'à maintenant. Et j'aime bien le lien d'amitié qui s’est instauré entre notre protagoniste, Stéphanie et Laura. C'est rafraîchissant. La romance comme telle est assez similaire à ce qu'on retrouve pour ce genre de roman, mais parfois ça fait du bien de lire sans se prendre la tête!

Marie Force a également mis plusieurs éléments en place pour son prochain tome. Du coup, j'ai bien hâte de voir s'il y aura effectivement des dénouements dans la relation entre Owen et Laura malgré que celle-ci ne soit pas encore divorcée et qu'elle soit enceinte. Assez singulier comme situation n'est-ce pas?

Ma note : 3.5/5

Je tiens à remercier la maison d'édition AmazonCrossing pour m'avoir permis de lire ce cinquième tome!


 Vous pouvez lire la chronique du tome précédent en cliquant sur le lien suivant : Quand on rencontre l'amour

jeudi 7 décembre 2017

Peri Reed, tome 1 : Drafter


Titre : Drafter
Auteur : Kim Harrison
Série : Peri Reed, tome 1
Genre littéraire : Science-Fiction
Année de parution : 2016
Éditeur : Bragelonne
ISBN : 978-2820526809
Nombre de pages : 498 pages

Detroit 2030 : doublée par la personne qu'elle aimait et trahie par l'organisation gouvernementale secrète qui l'a entraînée à utiliser son corps comme une arme, Peri Reed est une renégate en fuite.
Ne jamais pardonner ni oublier a toujours été le credo de Peri. Mais son travail le rend particulièrement difficile à appliquer au quotidien. En effet, elle est un drafter, car elle possède un pouvoir inestimable qui lui permet de modifier le temps, mais la condamne aussi à oublier à la fois l‘ancienne histoire qu’elle a modifiée et celle qu'elle a réécrite.
Et lorsque Peri découvre son nom sur une liste d'agents corrompus, elle comprend qu’elle a été manipulée par l’agence. Elle rejoint alors un vétéran mystérieux dans une course mortelle pour reconstituer la vérité sur sa dernière mission, incapable de faire confiance... même à elle-même!

Et si vous aviez la capacité de pouvoir remonter le temps et ainsi éviter de vous faire tuer? Cela serait un avantage incroyable si vous étiez un agent travaillant pour le gouvernement non? Mais si par contre vous perdiez la mémoire à chaque fois...

Peri Reed travaille pour Opti depuis 5 ans. Elle est drafter, c'est donc dire qu'elle est une agente qui accomplit des missions pour le gouvernement. C'est une tueuse hors pair, mais surtout, elle a la capacité de rétrochroner lorsqu'on tente de la tuer.

Elle ne tue que ceux qui l'ont tuée

Ainsi elle peut revenir dans le temps et réécrire le présent. Comme tout chose positive, rétrochroner a un aspect négatif soit celui de lui faire perdre la mémoire. Par conséquent, Peri se voit contrainte de faire confiance à son ancre et depuis 3 ans, son ancre c'est Jack. Ce même individu dont elle est tombée amoureuse. Donc à chaque fois qu'une mission tourne mal, Peri rétrochrone afin de sauver sa peau et chaque fois, Jack lui dit ce qui s'est passé et réécrit ses souvenirs.

Alors qu'ils sont en pleine mission pour récupérer une certaine liste, les événements ne se passent pas comme prévu. Il semblerait qu'il y ait des agents corrompus au sein d'Opti. Non seulement Bill désire avoir cette liste afin de la détruire, car il est l'instigateur de cette division, également, il y a l'Alliance, une agence qui tente de détruire Opti et qui aimerait bien faire l'acquisition de cette liste.

Peri se retrouve au milieu de tout cela et il devient de plus en plus difficile pour elle de s'y retrouver. Pourquoi a-t-elle tué Jack? Pourquoi son intuition lui dit qu'elle ne doit faire confiance à personne? Où a-t-elle caché cette fameuse liste? Et Silas, est-il vraiment là pour l'aider?

Je dois dire que j'étais vraiment emballée de lire ce roman. J'adore les univers imaginaires et j'étais certaine que celui-ci serait exceptionnel, mais je fus rapidement déçue.

Dès les premiers chapitres, j'ai eu de la difficulté à adhérer à l'intrigue. L'auteure n'a pas su faire une bonne mise en place du contexte avant d'entrer dans l'action. Du coup, il est difficile de s'y retrouver. À un moment donné, j'avais l'impression d'avoir perdu le fil du récit.

De plus, j'ai eu le sentiment de faire du surplace, un peu comme si on n’avançait pas vraiment. Même la fin nous laisse présager une suite qui sera similaire à ce premier tome. Quant aux personnages, nous avons de la difficulté à savoir qui travaille vraiment pour qui, pour quoi. C'est un flou constant qui nous embrouille tout au long du récit.

Je suis amèrement déçue... il y avait un tel potentiel. L'univers semblait tellement singulier, original. Dommage!

Ma note : 2/5

mercredi 6 décembre 2017

La dame de Knox, tome 1 : Le masque


Titre : Le masque
Auteur : Sonia Alain
Série : La dame de Knox, tome 1
Genre littéraire : Romance/Historique
Année de parution : 2017
Éditeur : AdA
ISBN : 978-2897652074
Nombre de pages : 403 pages

En l’an 1335, le roi d’Angleterre revendique la couronne de France, ce qui plonge les deux pays dans une guerre sans pitié. Joffrey de Knox, un puissant guerrier de Bretagne, décide dès lors de s’allier à l’Angleterre, y voyant une occasion d’étendre son territoire et de s’enrichir davantage.
Comme son père avant lui, il convoite surtout les terres du Sud qui appartiennent au seigneur de Vallière. Pour parvenir à ses fins, Joffrey décide qu’il est temps de réclamer son dû à la veuve de Vallière : la main de sa fille cadette. Or, la famille de Vallière n’a jamais été mise au courant d’une telle promesse de mariage, et pourtant…
Joffrey croit y gagner. Celui-ci ignore cependant qu’Anne de Vallière est une jeune femme énergique et déterminée qui n’hésitera pas à se dresser courageusement sur son chemin… Elle s’efforcera dès lors de percer le mystère de cet époux qui lui a été imposé, car malgré les colères et la brutalité de Joffrey, elle devine chez celui-ci une personnalité complexe, où la dureté masque des blessures profondes.
Arrivera-t-elle toutefois à fissurer la cuirasse de ce guerrier redoutable?

C'est avec beaucoup d'enthousiasme que j'ai débuté cette nouvelle saga, et ce, grâce à l'auteure Sonia Alain, qui m'a offert ce premier tome sachant que j'aimais les romans historiques.

Nous sommes en 1335. Dix ans auparavant, le seigneur de Vallière est décédé alors qu'il en route vers son château. À ce moment-là, Anne n'était âgée que de 9 ans. Le seigneur de Vallière venait de perdre aux cartes face au seigneur de Knox. Il se voit contraint de lui remettre la main de sa cadette afin d'acquitter la dette encourue. Malheureusement, il meurt avant d'avoir pu tenter quoi que ce soit pour régler la situation. Ce n'est que dix ans plus tard que le jeune Joffrey de Knox décide de se pointer au château de Vallière afin de réclamer son dû!

C'est avec barbarie qu'il prendra possession de la jeune Anne et c'est sans un regard en arrière qu'il la kidnappe pour l'apporter avec lui au château de Knox, et ce, après l'avoir marié de force, mais surtout après l'avoir violée au sein même de l'église. Dès lors, son plus fidèle chevalier de Dumain se promet de venir en aide à Anne et de la protéger de ce tyran.

Joffrey n'avait pas prévu que sa dame allait non seulement se rebeller, mais qu'en plus, elle allait le guider sur le chemin de la lumière...

Ne vous fiez pas aux apparences, en ce qui concerne Joffrey, car elles sont souvent trompeuses. Il est passé maître dans l'art de dissimuler ses vraies émotions derrière son masque d'arrogance.

Au-delà de l'amour que Joffrey et Anne développeront au fil des semaines, il n'en reste pas moins que plusieurs valeurs les séparent. L'un étant attaché à l'Angleterre et Anne étant liée par le sang à la couronne de France. Ils devront trouver une solution afin de pouvoir cohabiter ensemble, surtout qu'un héritier viendra un jour agrandir cette famille. Sans oublier que les souverains de ces deux pays aimeraient bien voir les chevaliers de Knox à leur côté. Faudrait pas oublier que la Bretagne pourrait jouer un rôle prédominant dans cette guerre que se livrent ses deux royaumes et que les ennemis d'un côté comme de l'autre pourraient les détruire.

Ce premier tome est tout simplement incroyable. J'ai adoré! Les personnages sont hauts en couleur. Joffrey et Anne ont des personnalités fortes et à la fois fragiles. Dès les premiers chapitres, j'ai ressenti beaucoup d'empathie pour Anne et j'ai détesté le seigneur de Knox pour ses actions posées envers elle.

Au fil des pages, nous apprenons à connaître Joffrey et cela nous permet de comprendre sa personnalité. Faut dire qu'à cette époque, les hommes étaient bien souvent sur les champs de bataille d'où leur côté sombre et ténébreux.

Je me suis laissée submergée par l'époque. Les descriptions que nous livre l'auteure nous donnent l'impression d'être sur les lieux. Un peu comme si nous étions en train de parcourir les couloirs du château. Et que dire de la torture que subit le seigneur... quelle barbarie!

Si vous aimez les romances historiques, je ne peux que vous suggérer de lire cette saga. L'auteure nous plonge littéralement au moyen-âge. La romance est présente tout au long du récit sans pour autant en prendre toute la place et surtout sans tomber dans les gros clichés que l'on retrouve si souvent chez certains auteurs.

Ma note : 4.5/5

Je tiens à remercier très chaleureusement l'auteure Sonia Alain et la maison d'édition AdA pour m'avoir permis de lire ce roman!

mardi 5 décembre 2017

Ludivine Vancker, tome 3 : L'appel du néant


Titre : L'appel du néant
Auteur : Maxime Chattam
Série : Ludivine Vancker, tome 3
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2017
Éditeur : Albin Michel
ISBN : 978-2226319470
Nombre de pages : 528 pages

Tueur en série...
Traque infernale.
Médecine légale.
Services secrets.
... Terrorisme.

La victoire du Mal est-elle inéluctable?

Elle savait que d'autres encore écouteraient le murmure de la mort, cet appel du néant. Le travail pour les arrêter serait difficile. Une œuvre monumentale en amont attendait l'humanité pour empêcher le Mal de se répandre toujours davantage.

L'intrigue débute au moment où nous retrouvons Ludivine au sein d'une enquête qui l'amène à rencontrer un monstre. Un être immonde, terrible. Alors qu'elle le traque, la voilà prise au piège de ce tueur en série. Elle sait ce qui l'attend, elle a vu et analysé ses précédentes victimes, mais trouvera-t-elle le moyen de ne pas y laisser sa peau?

Que sais-je de lui? De son premier crime?
Non pas le tout premier, mais celui sur lequel nous avons fait connaissance. C'est par là qu'il faut commencer. Le jour de notre rencontre.

Au-delà de cette enquête qui la mène vers ce terrible psychopathe, Ludivine et son équipe se voient obliger de collaborer avec Marc Tallec. Cet enquêteur ne traque pas les tueurs en série, en fait, il est un expert en terrorisme. Car dès le premier cadavre trouvé déchiqueté sur la voie ferrée, tout semble les mener vers un personnage fort important au sein de la communauté musulmane. Serait-il possible que derrière tout cela se cache un réseau de terroristes? Y a-t-il un lien quelconque entre ce psychopathe et le réseau en place?

À mesure que l'enquête avance, les enquêteurs sentent approcher le danger. Sauront-ils contrer la menace et ainsi éviter un attentat terroriste au sein même de Paris?

Encore une fois, Maxime Chattam réussit à nous faire frissonner de terreur. Et je dois dire que c'est encore pire cette fois-ci, car la prémisse de ce thriller est basée sur certains éléments similaires à ce que nous avons vécu. D'ailleurs, l'auteur le mentionne lui-même, il a eu de la difficulté à écrire et terminer ce roman en raison des multiples attentats qui sont survenus au cours des dernières années.

Personnellement, j'ai ressenti un certain malaise face au récit. Tout me semblerait si réel. Et en même temps, on peut se demander si vraiment ce roman n'est pas sorti trop tôt... trop près en fait des derniers attentats.

Si le but de l'auteur est de nous faire sentir partie prenante face à cette intrigue, eh bien, c'est réussi avec brio. J'ai complètement adhéré. Faut dire qu'il sait nous garder en haleine avec tous les rebondissements qui surviennent au cours de l'enquête. De plus, il a le don de terminer ses chapitres sur un suspense, ce qui nous oblige à continuer notre lecture.

Les personnages et leur personnalité cadrent bien avec l'intrigue par contre, j'ai parfois senti que notre chère Ludivine était un peu trop chanceuse! Le personnage de l'enquêteur Tallec permet à l'auteur de faire comprendre l'extrémisme et cela se fait au gré des pages, sans pour autant ajouter de la lourdeur au texte et j'ai trouvé cela génial.

Au final, ce troisième tome est intrigant, les personnages intéressants, mais qui m'a laissé sur un certain malaise tant qu'il m'a semblé ancré dans notre réalité.

Ma note : 3.5/5

Je tiens à remercier chaleureusement la maison d'édition Albin Michel pour m'avoir permis de lire ce troisième tome de la saga Ludivine Vancker!


lundi 4 décembre 2017

Anchor Island, tome 1 : Faits l'un pour l'autre


Titre : Faits l'un pour l'autre
Auteur : Terri Osburn
Série : Anchor Island, tome 1
Genre littéraire : Romance
Année de parution : 2017
Éditeur : AmazonCrossing
ISBN : 978-1542045087
Nombre de pages : 376 pages

Parfois, votre second choix s’avère être le bon…
Toute sa vie, Beth Chandler a fait passer les envies des autres avant les siennes. Elle a étudié le droit pour faire plaisir à ses grands-parents. Elle a accepté d’épouser son petit ami accro au boulot, Lucas, pour lui faire plaisir. Et, malgré sa phobie des bateaux, la voilà embarquée sur un ferry pour aller rencontrer les parents de son fiancé, encore une fois pour leur faire plaisir.
À bord, alors qu’elle est prise d’une crise de panique, Beth fait la connaissance d’un bel inconnu qui tente de la rassurer et qui, au passage, lui chavire le cœur. Mais elle découvre bientôt, paniquée, que son sauveur sexy n’est autre que Joe, le frère de Lucas. Une histoire d’amour avec le frère de son fiancé est-elle vraiment envisageable? Certes Lucas se montre davantage intéressé par l’évolution de sa carrière que par celle de son couple, mais Joe se révèle être tout ce qu’elle n’aurait jamais cru désirer…

Sur Anchor Island, nous y retrouvons une communauté qui se soutient et qui n'a pas peur d'affronter les épreuves tous ensemble.

Il y a entre autres la famille Dempsey, une famille reconstituée qui regroupe le patriarche Tom et sa deuxième femme, Patty et les deux garçons Joe et Lucas. Alors que Joe est un ourson grognon, Lucas quant à lui est ambitieux et prêt à tout pour obtenir le titre d'associé au sein du cabinet d'avocats où il travaille. Joe aime son île au point d'avoir rompu ses fiançailles avec Cassandra Wheeler tandis que Lucas a quitté l'île pour gravir les échelons à Richmond. C'est d'ailleurs à cet endroit qu'il a fait la connaissance d'Elizabeth.

Cette jeune femme est tout ce dont il a besoin. Elle est douce, serviable et accepte de l'aider à obtenir sa promotion. Il décide donc de la fiancer. Par conséquent, il doit retourner sur Anchor Island pour la présenter à sa famille. Mais voilà, une obligation de dernière minute le garde au bureau et Elizabeth se retrouve seule sur le ferry en route vers sa belle-famille, jusque-là inconnue. Par un concours de circonstances, elle fera la connaissance de Joe sur le ferry et immédiatement, les étincelles éclatent entre eux!

Les vacances prévues par le couple n'auront pas lieu et Elizabeth restera tout de même sur île et en tombera amoureuse. Au point de vouloir aider la communauté à contrer la menace du père de Cassandra, celui-ci voulant acquérir l'île pour en faire un complexe hôtelier. Sous les yeux des habitants de l'île, et surtout ceux de Joe, nous voyons Elizabeth se transformer pour devenir la femme qui sommeillait en elle...

Beth avait toujours mené sa vie en fonction des envies des autres, alors l'idée de décider elle-même de ce qu'elle voulait lui semblait totalement étrangère.

Anchor Island est une île fictive, mais gageons que si elle existait, je serais probablement la première touriste à vouloir la visiter et peut-être voudrais-je, comme Beth, ne jamais vouloir la quitter.

L'auteure a su me faire adhérer à l'intrigue et je dois dire que pour une romance, j'ai trouvé certains éléments originaux. Les descriptions de l'île m'ont fait rêver et j'avais un peu le sentiment d'y être. Je pouvais aisément m'imaginer à contempler le phare de l'île!

Quant aux personnages, j'ai bien aimé voir l'évolution de Beth. Nous la voyons prendre de l'assurance au fil des pages. Terri Osburn y va graduellement et tout nous semble plausible contrairement à ce que l'on retrouve habituellement au sein de plusieurs romans de ce genre.

Je n'ai aucune idée vers où nous emmènera l'auteure pour le prochain tome, mais je suis certaine qu'elle relèvera le défi de nous faire encore rêver à cette île.

Ma note : 3.5/5

Je tiens à remercier la maison d'édition AmazonCrossing pour cette petite romance!


dimanche 3 décembre 2017

Le joyau, tome 2 : La rose blanche


Titre : La rose blanche
Auteur : Amy Ewing
Série : Le joyau, tome 2
Genre littéraire : Jeunesse/Science-Fiction
Année de parution : 2015
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2221145906
Nombre de pages : 395 pages


Après que la Duchesse du Lac l’a surprise avec Ash, le compagnon loué pour sa fille, Violet n’a plus le choix : elle doit s’évader du Joyau sous peine d’être exécutée. Accompagnée de sa meilleure amie, Raven, et d’Ash, Violet laisse donc derrière elle cette vie de servitude. Mais personne n’a dit que sortir du Joyau serait une partie de plaisir : à mesure qu’ils traversent les anneaux de la Cité solitaire, les régimentaires les traquent sans pitié, et ce n’est que de justesse qu’ils atteignent le lieu sûr qu’on leur avait promis. Cependant, la rébellion gronde et Violet s’y retrouve malgré elle en plein cœur. Au côté d’un nouvel allié, Violet va découvrir que ses Augures sont largement plus puissants qu’elle ne l’avait imaginé. Mais aura-t-elle pour autant la force de se dresser contre le Joyau et contre tout ce qu’elle a toujours connu?

Violet et Ash se sont fait surprendre ensemble à la fin du premier tome... comment s'en sortiront-ils? D'ailleurs, on peut se poser la question à savoir si le camériste Lucien sera bien heureux d'apprendre que Violet a remis le sérum à Raven!

Ash est maintenant enfermé dans le donjon en attendant son exécution. La Duchesse du Lac est en colère et décide de confronter Violet. Malheureusement, c'est Annabelle qui deviendra le bouc émissaire et elle en subira les conséquences au point d'y laisser la vie.

Mais un allié inattendu vient au secours de Violet. C'est le propre fils de la Duchesse du Lac qui fera en sorte d'aider Violet et Ash à s'enfuir du manoir. Maintenant, ils doivent récupérer Raven en espérant que celle-ci n'a pas oublié de prendre le sérum.

Puisqu'ils sont en dehors du manoir, c'est le réseau de la Clé noire qui prendra le relais afin d'aider Violet et ses amis à s'enfuir du Joyau pour aller rejoindre le secteur de la Ferme. Une fois à destination, Violet fera la connaissance de Sil. Celle-ci lui apprendra qu'au-delà des Augures, un réel pouvoir court au plus profond de Violet. Que fera-t-elle de ce nouveau pouvoir? Suivra-t-elle la communauté de la Clé noire dans leur lutte contre la royauté et le Joyau?

La royauté a beau prendre sans répit, elle n’est jamais rassasiée. Les dirigeants volent des jeunes filles à leur famille pour porter leurs enfants, arrachent de jeunes hommes à leur mère pour monter une armée, jouer le rôle de compagnon auprès des héritières, ou les servir. Nous ne sommes pas des objets. Nous sommes des êtres humains.

Personnellement, j'ai trouvé ce deuxième tome beaucoup moins rythmé, mais également moins addictif. L'intrigue est un peu moins soutenue et nous avons la forte impression que l'auteure cherche plutôt à faire la mise en place de la finale. J'aurais aimé avoir un peu plus de rebondissements et de mystères afin de rester accrocher d'un bout à l'autre du récit et de ne pas ressentir de longueur.

J'ai apprécié de retrouver tous les personnages du premier tome, mais je reste craintive face à Garnet. Malgré sa présence et son soutien, j'ai encore des doutes sur celui-ci, surtout avec la fin de ce roman. Quant au nouveau personnage de Sil, j'ai hâte de voir le rôle qu'elle jouera dans le prochain tome. Nous sentons que sous ses airs bourrus, se cache une guerrière au grand coeur.

D'ailleurs en parlant du prochain tome, je dois avouer que j'ai tout de même hâte de le lire. L'auteure nous a laissés avec un petit suspense et j'ai vraiment le sentiment que la finale de cette trilogie sera grandiose. J'espère que mes attentes ne seront pas déçues!

Ma note : 4/5

Lecture commune avec Milleca (Sa chronique est ici)

Pour lire ma chronique du premier tome, cliquez sur le lien suivant : Le joyau

samedi 2 décembre 2017

Accords corrompus, tome 1 : Rêves de glace


Titre : Rêves de glace
Auteur : Kelly St Clare
Série : Accords corrompus, tome 1
Genre littéraire : Fantasy
Année de parution : 2017
Éditeur : MxM Bookmark
ISBN : 978-2375742716
Nombre de pages : 300 pages

Olina a 17 ans et est la Tatuma — la princesse — d’Osolis, un monde dominé par la chaleur. Elle porte un voile depuis sa naissance et personne, pas même elle, n’a jamais vu son visage. Alors qu’elle subit la tyrannie constante de sa mère et de son oncle, Olina reste une jeune femme forte, drôle et volontaire qui attend d’être reine pour changer les choses. Quand une délégation de Glacium — un monde fait de glace à l’opposé du sien — arrive en Osolis, Olina est forcée de remettre ses préjugés en question. Peu à peu, elle se lie d’amitié avec le prince de Glacium et quand celui-ci demande à voir son visage, tout le monde d’Olina va basculer...
Deux sociétés à l’opposé l’une de l’autre, un périple, des personnages principaux et secondaires extrêmement bien travaillés, une héroïne courageuse et qui évolue tout au long des tomes...

Deux mondes où tout est à l'opposé... Osolis, un monde de feu, mais où le peuple est froid et Glacium, un monde de glace, mais où les gens sont chaleureux. Mais au-delà de ces deux royaumes, il y a la princesse Olina et le prince Kedrick qui tomberont sous le charme l'un de l'autre.

La princesse Olina habite sur Osolis et en principe, elle succèdera au trône de sa mère, mais d'ici là, la princesse est sous son emprise. Sur Osolis, point de miroir ou de lac près de la princesse afin que celle-ci ne puisse voir son visage. D'ailleurs, elle doit se cacher sous un voile et si elle a le malheur de laisser voir son visage à quiconque, c'est la mort qui sera la sentence du pauvre malheureux et Olina sera enfermée dans la tour après avoir été battue.

Actuellement au château, une délégation de Glacium est là pour négocier et entretenir la paix. Olina a fait la connaissance du prince Kedrick. Les rapprochements entre les deux peuples sont impossibles et d'ailleurs, il est mal vu de s'adresser à la princesse par son prénom. Pour corriger cet affront, la reine tentera de remettre sa fille dans le droit chemin en la faisant battre.

Pour toutes ses raisons, Olina et Kedrick ont pris l'habitude de se voir en cachette le soir, et ce, jusqu'à la veille de son retour sur Glacium. Leur amour est impossible, mais ils espèrent tout de même...

Avant de partir, Kedrick désire voir le visage de la princesse. Au moment où Olina ose lever son voile, le prince sera tué par une flèche. Est-ce le prince ou la princesse qui était visé par cette flèche?

Olina se réveille. Elle est loin de son amoureux, loin de chez elle... elle vient d'être faite prisonnière et devra plaider sa cause devant le roi Jovan sur Glacium. Et tout le long du trajet vers cette terre froide, Olina se promet de venger Kedrick!

Il est assez facile d'embarquer dans cet univers de glace et de feu. En fait, c'est plutôt les jeux politiques qui attirent notre attention et qui nous font douter de tous!

L'intrigue entourant le voile de la princesse nous attire et les questions sont multiples et ce, tout au long du récit. D'ailleurs, on se demande bien ce qui se cache sous ce fameux voile pour que le roi Jovan soit aussi abasourdi et intransigeant lorsqu'il la voit sans son voile!

J'ai particulièrement aimé la personnalité de notre protagoniste. Elle est à la fois forte face à tout ce qui lui arrive, mais si fragile face à ce voile et à ce qui s'y cache qu'elle n'ose pas regarder. Sa principale faiblesse vient de cette peur instaurée par sa mère. Mais c'est aussi cette peur qui a fait en sorte qu'elle prenne sa vie en main afin de se protéger et d'apprendre à se battre. Cela lui sera grandement utile!

La fin m'a prise par surprise et quelque peu déçue. Je ne m'attendais pas du tout à cela. Malgré tout je sais que je lirai la suite, car vraiment, j'ai bien aimé ce premier tome.

Ma note : 4/5

Je tiens à remercier la maison d'édition MxM Bookmark pour m'avoir permis de découvrir cette nouvelle saga!


vendredi 1 décembre 2017

Calendar girl - Juin


Titre : Juin
Auteur : Audrey Carlan
Série : Calendar girl, tome 6
Genre littéraire : Érotique
Année de parution : 2017
Éditeur : Hugo Roman
ISBN : 978-2755629170
Nombre de pages : 152 pages

Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n’est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu’elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l’un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire-valoir vis-à-vis des hommes d’affaires qu’il veut approcher.
Mais elle va vite changer d’avis lorsqu’elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren.
Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays.
Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s’apercevoir qu’il n’y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée…

Après avoir quitté Taï et Hawaï, Mia se dirige vers la capitale nationale : Washington D.C.

Dès son arrivée chez son nouveau client, Mia a la chance de rencontrer son fils et sénateur, Aaron. Dès le moment où ils se serrent la main, Mia ressent une petite décharge électrique. Finalement, peut-être que son séjour à Washington sera moins moche qu'elle le pressentait!

Lors de son premier entretien avec son client, Warren, Mia sait exactement quel sera son rôle au cours du prochain mois. Elle fera en sorte d'avoir l'apparence d'être au bras de son « Sugar Daddy » afin d'aider celui-ci à établir de nouveaux contacts avec plusieurs autres hommes d'affaires. Warren aimerait pouvoir aider les plus démunis, mais il ne peut y parvenir seul. Il doit donc créer des alliances, car au sein de cette société capitaliste et opportuniste, personne ne fait rien sans obtenir quelque chose en retour.

Il y a une personne qui voit d'un mauvais œil l'arrivée de Mia et c'est la gouvernante Kathleen. Elle a peur que Warren succombe à son charme. Mais Mia a déjà réussi à percer leur petit secret et fera en sorte de non seulement aider Warren à réaliser ses objectifs, mais également à aider Kathleen et Warren à vivre leur amour au grand jour.

Mais le séjour de Mia ne se déroule pas comme prévu et un événement tragique va survenir...

Juin est probablement l'un des tomes qui m'a le plus surprise jusqu'à maintenant. Audrey Carlan réussit à aborder des sujets délicats, malheureusement elle ne peut y aller en profondeur étant donné le nombre de pages limité et c'est probablement le pire défaut de cette saga.

J'aime bien le fait de voir une continuité avec notre charmant Wes. Il revient hanter notre chère Mia. Leurs petits échanges par textos ajoutent une petite touche de sensualité.

L'auteure a pris soin de faire un court résumé des tomes précédents et de l'impact que cela a eu sur notre protagoniste. Elle a également su user de beaucoup de délicatesse lorsqu'elle a décrit l'événement tragique dont Mia est victime. Bref, Mars et Juin sont mes deux tomes favoris jusqu'à maintenant. Maintenant direction : Miami

Ma note : 3.5/5

Pour les tomes précédents, cliquez sur le lien :