mardi 22 août 2017

Mila Vasquez, tome 1 : Le chuchoteur


Titre : Le chuchoteur
Auteur : Donato Carrisi
Série : Mila Vasquez, tome 1
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2014
Éditeur : Le livre de Poche
ISBN : 978-2253157205
Nombre de pages : 569 pages

Cinq petites filles ont disparu. 
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. 
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis qu'ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d'agents spéciaux ont l'impression d'être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d'un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d'appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d'enlèvement. Dans le huis clos d'un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs. 
Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure...

Inspiré de faits réels, Le chuchoteur est un thriller qui risque fortement de vous tenir en haleine du début jusqu'à la fin!

Alors que Mila vient tout juste de fermer un dossier, elle se voit dans l'obligation de quitter sa brigade pour intégrer une équipe en tant que consultante. Dès son arrivée, elle se dirige sur les lieux où ils ont découvert des membres de fillettes. Ils soupçonnent tous que ce sont ceux des cinq fillettes qui ont disparu tout récemment. Mais comble de l'horreur, il y a un sixième membre. Mila comprend donc pourquoi Roche a fait appel à ses services. Car il se pourrait bien que cette sixième fillette soit toujours en vie. Mais qui est cette sixième fillette? Pourquoi les parents n'ont pas encore fait le signalement de sa disparition? Mila doit le découvrir et elle sent que le temps lui est compté.

Pourquoi Roche a-t-il choisi Mila? Car elle ne poursuit pas des meurtriers ou des voleurs. Non, son mandat est de retrouver les enfants disparus et elle excelle dans son métier, principalement en raison de son passé. Par contre, elle n'a jamais travaillé en équipe pour trouver un tueur en série. De plus, cette équipe travaille ensemble depuis quelques années déjà donc elle se sent un peu comme une intruse.

Au sein de cette équipe, nous retrouvons évidemment Roche, l'inspecteur-chef. Il y a également Sarah Rose qui est experte en informatique et qui voit assez mal l'arrivée de Mila. D'ailleurs, elle ne cache pas son ressentiment envers elle. Il y a Boris, un ex-militaire qui réussit à faire avouer n'importe quel criminel. Stern est quant à lui l'agent informatif et bien sûr Goran, le criminologue. Une chimie se développera dès le début en Mila et Goran. Mais est-ce réellement une bonne idée?

Chaque fois que l'équipe fait un pas vers le tueur et qu'ils pensent seulement avoir réussi à l'approcher, eh bien ce n'est pas le cas. Rebondissements après rebondissements, l'enquête s'embrouille à un tel point qu'il est impossible tant pour nos protagonistes que pour nous de savoir qui tire les ficelles. Le tueur n'ose jamais se salir les mains et impossible de trouver la moindre preuve de sa présence. Bref, c'est un réel casse-tête pour nos enquêteurs.

Le chuchoteur sera probablement l'un de mes meilleurs thrillers de l'année. Je suis agréablement surprise par cet auteur. L'intrigue nous maintient à bout de souffle et malgré les horreurs commises aux petites filles, nous réussissons à rester accrocher. Un peu comme s'il nous était impossible de quitter le livre sans avoir trouvé tous les coupables. Les indices nous sont donnés au compte-goutte et l'auteur réussit à créer une toile de mystère vraiment incroyable. Dès le début, on se demande qui est ce prisonnier RK-357/9? A-t-il seulement un rôle dans tout cela?

Les personnages ont tous une part d'ombre et de lumière. L'auteur n'a pas cherché à les rendre parfaits. C'est un aspect que j'ai principalement apprécié. Je me suis attachée à notre protagoniste, Mila. Malgré son manque d'empathie, malgré ses automutilations... nous sentons une grande force émanée d'elle. Une nouvelle saga que je suivrai de près!

Ma note : 4.5/5

lundi 21 août 2017

Le joyau, tome 1


Titre : Le joyau
Auteur : Amy Ewing
Série : Le joyau, tome 1
Genre littéraire : Jeunesse/Science-Fiction
Année de parution : 2014
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2221146224
Nombre de pages : 452 pages

Le Joyau, haut lieu et cœur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance...
Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet – le lot 197, son nom officiel – va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l'étincelante façade du Joyau. S'exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie.
C'est pourtant dans ce sinistre quotidien qu'elle tombe amoureuse d'un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d'affronter les plus grands des dangers.

Intrigues, complots, meurtres et j'en passe... voici ce qui vous attend pour le premier tome de cette éblouissante saga!

Toutes les jeunes filles à l'âge de la puberté se voient contraintes de passer un test sanguin afin de savoir si elles sont aptes à devenir Mères-Porteuses. Ce qu'il faut savoir c'est que la famille royale n'est plus en mesure de mettre au monde des enfants naturellement. Par conséquent, ces femmes de la noblesse sont dans l'obligation d'avoir recours à ces Mères-Porteuses. Et pour y parvenir, elles achètent ces jeunes filles lorsqu'elles sont en âge de procréer lors de la Vente aux Enchères.

C'est donc le sort qui attend notre protagoniste, Violet Lasting puisque son test s'est révélé positif. Elle fut arrachée de force à sa famille et ensuite, enfermée au sein de l'institut Southgate. Maintenant qu'elle a appris à bien maîtriser les Augures (pouvoirs que seules les Mères-Porteuses possèdent) et qu'elle a l'âge de pouvoir procréer, celle-ci se retrouve à la Vente aux Enchères. Violet étant une Mère-Porteuse à haut potentiel, c'est la Duchesse du Lac qui réussit à l'acheter. Pour le meilleur ou pour le pire?

Assez rapidement, Violet se rend compte que la vie de Mère-Porteuse est vraiment différente de ce à quoi elle s'était imaginée. Et la Duchesse du Lac est difficile à saisir. D'une rencontre à l'autre, Violet se met sur la défensive ne sachant pas quel sera l'humeur de la Duchesse. Un coup est si rapidement arrivé! Et que dire de toutes ces règles qu'elle doit suivre en plus de se laisser exposer comme un simple objet!

Plus les jours passent, plus Violet se rend compte de toutes les manigances qui se déroulent au sein du Joyau. Certaines Mères-Porteuses meurent et bien malgré elle, la peur commence à l'envahir. Elle s'inquiète pour sa meilleure amie Raven qui fut elle aussi vendue en même temps qu'elle. Elle la voit occasionnellement et celle-ci n'est plus la même. Mais au fond de notre héroïne se cache aussi un petit côté rebelle. Et c'est ce petit côté qui lui permettra de croire en l'avenir et peut-être même d'espérer la liberté!

Pour l'instant, elle croit en la liberté d'aimer malgré cette prison qui la garde enfermée. Effectivement, elle rencontrera Ash au palais. Ce jeune homme qui, à la base, est là pour la nièce de la Duchesse en tant que compagnon. D'une certaine manière, Violet et Ash ont plus en commun que ce qu'ils pourraient le penser. Mais à jouer avec le danger, on finit parfois par se brûler les doigts! Et quel avenir pourrait les attendre? Est-ce que cela vaut vraiment la peine de commencer une idylle alors qu'ils n'ont aucune chance de vivre ensemble?

Violet repose tous ses espoirs sur Lucien. Cet homme qu'elle a rencontré lors de la Vente aux Enchères. Celui-là même qui travaille pour l'Électrice. D'ailleurs, Violet ne comprend pas pourquoi il voudrait l'aider. Pourquoi elle? Quel est son intérêt, qu'est-ce qu'il a à gagner de la libérer des griffes de la Duchesse?

Au premier abord lorsque nous plongeons dans ce récit, nous avons un peu la sensation d'y retrouver les éléments si communs à ce genre littéraire. Les différences de classes au sein de cette société, les plus démunis qui sont écrasés par le système, la population segmentée et le sentiment qu'une révolution approche. 

Une fois la mise en place de l'intrigue et des personnages, nous nous laissons totalement absorbés par ce que vit Violet. Impossible de rester insensible! Un exemple précis me revient en tête : Le passage où les Mères-Porteuses sont présentes aux funérailles d'une autre Mère-Porteuse. Elles sont toutes voilées pour que l'on ne voit pas leur visage et sont tenues en laisse par un collier au cou!!!

Malgré plusieurs éléments déjà vus ailleurs, il n'en reste pas moins que l'auteure réussit à sortir du lot avec sa toile de fond singulière et ses personnages forts. Amy Ewing a réussi à me faire vivre toute une gamme d'émotions au travers de ce premier tome et surtout, à me tenir en haleine. Les pages ont défilé à une vitesse incroyable. Et que dire de la fin? Elle est prévisible, mais je suis tout de même accrochée et j'ai bien hâte de lire la suite.

Ma note : 4/5


Cette lecture fut réalisée avec Milleca (chronique à venir) et Merryfantasy (Sa chronique est ici)

jeudi 17 août 2017

Hôtel des muses


Auteur : Ann Kidd Taylor
Genre littéraire : Littérature Contemporaine
Année de parution : 2017
Éditeur : Calmann-Lévy
ISBN : 978-2702161623
Nombre de pages : 396 pages

Par un jour d’été en 1988, deux choses extraordinaires se produisent dans la vie de Maeve, douze ans : d’abord, Daniel, le garçon de ses rêves, l’embrasse les pieds dans l’eau ; ensuite, elle est attaquée par un requin.
Dix-huit ans plus tard, Maeve est une biologiste marine globe-trotter, étudiant les requins qui faillirent lui coûter la vie et nageant avec eux. Avec comme surnom « celle qui murmure à l’oreille des requins », elle n’a peur de rien dans le monde sous-marin. La terre ferme, en revanche, est synonyme de blessures encore à vif – elle n’est toujours pas remise du départ de Daniel la veille de leur mariage.
Quand elle retourne sur la petite île de Floride, et dans la maison de son enfance, le charmant et excentrique Hôtel des Muses, où sa grand-mère l’a élevée, elle découvre que son frère jumeau est sur le point de devenir un écrivain de renom après s’être servi de sa vie amoureuse comme tremplin. Mais aussi que sa tante a embauché Daniel, qu’elle n’a pas revu depuis des années, comme nouveau chef.
Trouvera-t-elle le courage d’affronter son frère? Pardonnera-t-elle son erreur de jeunesse à Daniel? Où se replongera-t-elle dans ses recherches et ouvrira-t-elle son cœur à Nicholas, son séduisant collègue qui partage sa passion pour l’océan? Et qui est à l’origine d’un trafic d’ailerons odieux menaçant son espèce favorite?

Un hôtel donnant directement sur la plage, des livres et des citations parcourant les murs de chaque chambre, les pieds dans l'eau et un décor exotique... que demander de plus?

Maeve, docteure et biologiste, revient tout juste de Bimini où elle est allée étudier la population des requins-citrons de la région. Dès son arrivée, elle rencontre, Hazel, la fille de Daniel. Il est donc de retour! Et en plus, sa grand-mère Perri vient de l'engager comme chef cuisinier de l'hôtel. C'est tout son passé avec Daniel qui refait surface alors qu'elle était sur le point de renoncer à ce passé pour possiblement commencer une aventure avec Nicholas. Et pour ajouter un peu plus de pression, son jumeau, Robin, vient de terminer son premier roman où il est question de son histoire d'amour avec Daniel.

Alors qu'elle jongle avec son passé et qu'elle tente de reprendre le contrôle sur sa vie, elle retourne travailler au Labo afin de compiler ses recherches avant de repartir pour le Mozambique. Mais voilà, elle apprend que des braconniers s'en prennent à ses requins. Et pas question de les laisser faire. Elle tente donc de faire sa petite enquête afin de faire cesser ce trafic.

Malgré tous ces événements, Maeve tombe sous le charme de la petite Hazel. Ensemble, elles vont parcourir les plages et créer le club des requins. Il est difficile de rester insensible face à ce petit bout de chou de 6 ans! Tout comme il est difficile de résister à Daniel. Mais qu'adviendra-t-il de Nicholas? Maeve quittera-t-elle son hôtel pour aller vivre avec Daniel et Hazel? Résistera-t-elle à la pression que lui met Daniel pour qu'elle reste au lieu d'aller faire ses recherches au Mozambique? Et ses braconniers, réussira-t-elle à les arrêter?

L'univers de Ann Kidd Taylor m'a complètement subjuguée. Je suis tombée sous le charme de l'Hôtel des muses et de ses personnages. Tout au long du récit, l'auteure nous expose ses recherches quant à la faune marine, principalement pour les requins, et à aucun moment, je n'ai ressenti de la lourdeur dans le texte. Bien au contraire. Cela ajoute énormément au personnage de Maeve.

L'intrigue nous tient en haleine, et ce, jusqu'à la fin. Malgré qu'à certains moments j'ai ressenti quelques éléments prévisibles, il n'en reste pas moins que l'auteure sait nous surprendre afin de nous garder accrocher. Les personnages sont assez singuliers, principalement Perri que j'ai adoré. Je me suis laissée porter par les mots de cette nouvelle auteure. J'ai fait un magnifique voyage au pays des requins!

Ma note : 4/5

Je tiens à remercier la maison d'édition Calmann-Lévy pour ce formidable récit!



mercredi 16 août 2017

Retour à Cedar Cove, tome 1 : La maison d'hôtes


Titre : La maison d'hôtes
Auteur : Debbie Macomber
Série : Retour à Cedar Cove, tome 1
Genre littéraire : Romance
Année de parution : 2014
Éditeur : J'ai Lu
ISBN : 978-2290074770
Nombre de pages : 350 pages

Jo Marie reprend une charmante maison d'hôtes à Cedar Cove. Avec ses grandes fenêtres dominant la baie de Seattle et sa lumière éclatante, la Villa Rose est l'endroit rêvé pour commencer une nouvelle vie. Le refuge qui lui permettra de se reconstruire après la mort tragique de son mari. Mais Jo Marie n'est pas la seule à traverser des moments difficiles. Ses tout premiers clients semblent eux aussi hantés par le passé. Josh vient s'occuper d'un beau-père mourant qui le hait depuis un sombre malentendu. Et Abby revient dans sa ville natale, rongée de chagrin et de remords après la tragédie qui a brisé sa jeunesse. Dans cette maison qui fleure bon le pain chaud et l'amitié, ces âmes en peine trouveront-elles le pardon, l'amour et le bonheur?

Quand le décès d'un être cher permet la réconciliation et fait place à l'amour ou à la sérénité, il y a de fortes chances pour que vous soyez à la Villa Rose de Cedar Cove.

Jo Marie vient de perdre son mari Kevin. Pour surmonter son deuil, elle quitte sa ville et son emploi pour acheter une charmante maison d'hôtes à Cedar Cove. Dès l'ouverture, deux clients viendront y séjourner, Josh et Abby. Tous deux reviennent dans leur ville alors qu'ils auraient préféré ne pas avoir à le faire! Depuis que Jo Marie est arrivée à la Villa Rose, elle voit Kevin en songe et cela lui permet de se rassurer dans ses choix. Peut-être finira-t-elle par trouver un peu de sérénité... et de bonheur?

Extrait : Ce gîte était un refuge, un lieu de guérison, me soufflait-il. Pas seulement pour ceux qui venaient y séjourner, mais pour moi aussi.

Josh revient dans sa ville, car son beau-père, Richard, est sur le point de mourir. Il est le seul membre de sa famille qu'il lui reste. Son amie d'enfance, Michelle, lui a demandé de venir à son chevet avant qu'il ne soit trop tard. Peut-être pourraient-ils se réconcilier? Malgré son heure qui approche, Richard est toujours aussi désagréable et n'hésite pas à s'en prendre à Josh aussitôt que celui-ci ose entrer dans la maison. Josh sera-t-il assez patient pour rester? Réussira-t-il à surmonter sa colère et sa rancune pour rester auprès de Richard jusqu'à la fin?

Extrait : Des années durant, Richard et lui s'étaient détestés. Le vieil homme avait été un vrai salaud. Pourtant, il était l'ultime lien subsistant entre Josh et sa mère, l'homme qui avait apporté le bonheur dans la vie de Teresa.

Alors qu'Abby est assise dans sa voiture de location, elle se demande encore pourquoi elle a accepté de revenir dans cette ville. Pourquoi a-t-il fallu que son frère décide de se marier à Cedar Cove? Abby n'est pas revenue à Cedar Cove depuis son départ pour la Floride. Elle a toujours l'impression que toute la ville lui en veut pour le décès d'Angela. En fait, elle n'a pas besoin que les gens la jugent et la condamnent pour cet accident, car elle fait cela très bien toute seule. Et si le retour dans cette ville se déroulait mieux que prévu? Pourrait-elle enfin trouver un peu de paix intérieure et se libérer de cette culpabilité qui l'angoisse tant?

Extrait : Il sembla subitement à Abby que toute sa vie avait été coupée en deux par cette nuit fatale. Avant l'accident. Après l'accident.

Ces trois protagonistes sont en fait à la recherche d'une seule et même chose soit de trouver un peu de paix intérieure suite au décès d'une personne qui leur était cher. Pour y parvenir, ils devront régler ce qu'ils ont mis en suspens pendant toutes ces années. Ce roman est en fait beaucoup plus qu'une simple romance. Il est un message d'espoir face aux épreuves de la vie, mais aussi que la vie continue après que l'on ait perdu quelqu'un que nous aimions.

Le roman est quelque peu trop court par conséquent, certaines scènes auraient pu être un peu plus développées d'où le sentiment parfois que tout est facile et parfait. Sans pour autant entrer dans de grands moments d'émotions intenses, il n'en reste pas moins que j'ai ressenti quelques pincements au cœur lors du décès de Richard. L'auteure sait trouver les mots pour rendre ses personnages vraiment attachants.

Au final, ce premier tome était agréable et j'ai bien hâte de découvrir comment évoluera le personnage de Jo Marie. Je sens que l'homme à tout faire, Mark, jouera un rôle prédominant au cours de cette saga!

Ma note : 3.5/5

Ce roman est aussi connu sous le titre La Villa Rose


lundi 14 août 2017

La fille du train


Auteur : Paula Hawkins
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2015
Éditeur : Pocket
ISBN : 978-2266254489
Nombre de pages : 453 pages


Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il? Jess tromperait-elle son mari? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Est-ce que cela vous est déjà arrivé de regarder de parfaits inconnus et d'imaginer leur vie? D'imaginer leurs noms, leurs emplois et même d'imaginer à quel point ces gens s'aiment et sont heureux? Et si votre imagination avait tout faux?

Rachel n'est plus que l'ombre d'elle-même. Elle est divorcée depuis deux ans, a perdu son emploi et elle sombre de plus en plus dans l'alcool. Tous les matins, elle part pour Londres en train. Sa coloc croit toujours que celle-ci part travailler, mais en fait, elle s'en va boire toute la journée. Le train de Rachel passe devant son ancienne maison, celle où elle habitait avec Tom. Cette même maison où il habite aujourd'hui avec sa nouvelle épouse Anna et leur fille Evie. Le train passe aussi devant la maison de ce couple qu'elle imagine être heureux, Jess et Jason.

Tout à coup, cette jeune femme qu'elle croyait heureuse avec son mari, elle la voit dans son jardin avec un autre homme. Elle se rend compte que finalement elle s'était trompée et cela l'a met en colère. Comment peut-elle agir de la sorte avec un mari qui l'aime? Elle voit une similitude entre cet homme, dont sa femme est infidèle et ce qu'elle a vécu avec Tom.

Deux jours plus tard, au matin, elle se réveille avec non seulement une gueule de bois, mais également avec un trou noir dans sa mémoire. Que lui est-il arrivé la veille au soir? Comment est-elle arrivée à son appartement? Qui lui a fait ses blessures qu'elle a partout sur le corps? Et surtout, comment se fait-il que cette femme Megan, qu'elle surnommait Jess, ait disparu? Rachel a le sentiment qu'elle doit faire quelque chose... qu'au fond de sa mémoire se cache une information importante.

Extrait : La bosse sur mon crâne me lance et je n'arrête pas de penser à la dispute que j'ai vue, ou imaginée, ou rêvée samedi soir. Quand nous passons devant la maison de Scott et Megan, je lève la tête. J'entends le sang battre contre mes tempes. Je suis excitée. Effrayée. 

Tout au long de ce thriller, nous suivons le parcours de ces trois femmes. Rachel notre protagoniste, mais aussi Megan la victime et Anna, la nouvelle épouse de Tom. Au fur et à mesure que l'intrigue avance, nous avons accès à leurs pensées, mais aussi à leurs destins qui sont étroitement liés, et ce, sans qu'elles le sachent vraiment.

L'auteure alterne ses chapitres entre ces trois femmes et à un moment donné, il est difficile de s'y retrouver, car elle ne suit pas la chronologie dans le temps. Il y a quelques longueurs, surtout à la lecture des chapitres de Rachel où nous avons l'impression qu'elle ne fait que boire et prendre le train. Mais bon... cela cadre avec le titre et le personnage! Quant à Megan, je dois dire que sa personnalité m'a beaucoup attirée. Le côté psychologique de ce personnage est particulièrement intéressant.

Paula Hawkins fait ressortir tout le côté sombre de ses personnages. L'intrigue en elle-même est bien ficelée, mais il manque assurément de rythme. Du coup, il est parfois difficile de rester vraiment accrocher au roman. Surtout pour la première moitié de celui-ci!

Au final, je dirais que j'ai tout de même apprécié la lecture de ce thriller psychologique. Je vais assurément lire le prochain bouquin de cette auteure Au fond de l'eau. Il est déjà sur ma table de chevet!

Ma note : 3.5/5

vendredi 11 août 2017

Maintenant et à jamais


Auteur : Audrey Martinez
Genre littéraire : Romance
Année de parution : 2017
Éditeur : Autoédité
ISBN : 978-2956112112
Nombre de pages : 416 pages


Emma et Ian sont jeunes, amoureux et pensent avoir toute la vie devant eux. Jusqu’à cette soirée, le 14 juillet 2010, au cours de laquelle leur existence va basculer à tout jamais. Leur belle ville de Nice, dans le sud de la France est la cible d’un terrible attentat. Profondément choquée, Emma ne parvient pas à remonter la pente. Elle va alors prendre une décision qui va bouleverser sa vie.

Au premier abord, nous pourrions penser que ce roman est une jolie romance entre deux jeunes, mais c'est beaucoup plus que cela. L'auteure aborde également les étapes du deuil, les choix que l'on fait face aux épreuves, la violence conjugale bref, un roman trop court qui aborde des sujets profonds.

Emma est amoureuse de Ian depuis la première fois qu'elle l'a vu et c'est réciproque. Alors qu'ils sont sur la plage, celui-ci lui offre un collier en gage de son amour et lui promet de l'aimer Maintenant et à jamais. Ils attendront la fin de leurs études pour se marier.

Un soir de célébration, Emma et Ian sont en ville avec leurs parents respectifs pour fêter. Ils n'avaient pas prévu cet attentat, ils n'avaient pas prévu que les parents d'Emma allaient mourir, ils n'avaient pas prévu que celle-ci se fermerait comme une huître. Ian essaie par tous les moyens de sortir Emma de son mutisme, mais il n'y arrive pas. Il décide donc de partir pour l'armée.

Au cours des mois qui suivront, Emma remontera la pente graduellement, mais Ian n'est plus là. Et c'est là que Paul entre en scène. Elle a tant besoin d'être épaulée et cet homme est là. Elle n'est pas amoureuse, mais il comble ce vide. Malheureusement, Emma n'est pas au bout de ses peines. Paul change complètement une fois qu'ils sont mariés et Emma est seule. Elle vit dans la terreur et les menaces. Au même moment, Ian est sur le terrain et son équipe se fera bombarder...

Extrait : À quel moment tout avait dérapé? Elle avait fait un mauvais choix, deux mauvais choix... Puis le cercle vicieux duquel elle ne pouvait plus sortir. Vous vous retrouvez parfois à un moment de votre existence qui peut tout changer. À un croisement. Mais vous n'en avez pas conscience.

Les sujets abordés dans ce roman sont assez sombres, mais l'amour qu'Emma et Ian ressentent l'un pour l'autre apporte un peu de soleil dans cette noirceur. J'ai eu de la difficulté à accrocher au début. Je ne pourrais pas dire si c'est la chronologie du roman qui m'a posé problème (anachronisme des événements de l'attentat de Nice) ou les quelques clichés. Faut dire que le roman est très court comparativement aux sujets abordés. Par conséquent, j'aurais bien pris quelques chapitres de plus.

Les scènes de violences que subit notre protagoniste m'ont bouleversée, essentiellement en raison du réalisme de celles-ci. Quant à la fin, elle m'a complètement jetée par terre. Je ne m'y attendais pas du tout.

Au final, pour un premier roman, Audrey Martinez prouve qu'elle a du talent. Sa sensibilité nous touche au travers de ses personnages. Une auteure que l'on n’a pas finit de voir!

Ma note : 3.5/5

Je tiens à remercier Audrey Martinez pour m'avoir permis de lire son premier roman!

mardi 8 août 2017

Complètement cramé!


Auteur : Gilles Legardinier
Genre littéraire : Humoristique
Année de parution : 2012
Éditeur : Pocket
ISBN : 978-2266246194
Nombre de pages : 432 pages

Lassé d'un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu'il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme.
En débarquant au domaine de Beauvillier, où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement... Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d'en finir va être obligé de tout recommencer...

Des personnages singuliers, des situations loufoques, des conversations à faire mourir de rire bref, Complètement cramé est assurément le roman qui m'a fait le plus rire depuis le début de l'année!

Andrew Blake est riche et déprimé. En ce moment pour lui, tout est rempli de ces choses que l'on fait pour la dernière fois. Sa femme est décédée et depuis, il a perdu contact avec sa fille qui habite maintenant de l'autre côté de l'océan. Il en a marre de diriger son entreprise et il décide de partir sur une nouvelle lubie... il décide de laisser son entreprise aux mains de son assistante et part pour la France où il occupera un poste de majordome sous le couvert de l'anonymat.

Il était loin de se douter que non seulement il serait en mesure d'aller au bout de son contrat, mais qu'en plus, il s'attacherait à ces gens qui habitent au manoir. Odile, la cuisinière qui mijote des festins que pour son chat Méphisto, Philippe le régisseur qui habite au fond du domaine et qui ne peut mettre les pieds à l'intérieur du manoir, Manon l'aide-ménagère qui va se retrouver enceinte et bien sûr, Madame qui passe ses journées dans sa chambre où elle se morfond et qui préfère lire son journal une fois qu'il est repassé!

Blake jouera l'entremetteur, le père de remplacement, le conseiller, mais aussi assurément le majordome. Les interactions entre tous ces personnages sont vraiment cocasses et m'ont fait rire plus d'une fois. Philippe et Andrew passent leur temps à se relancer sur leur pays, la France contre l'Angleterre :

— En France, ce sont les blancs qui commencent, c'est la même chose chez vous?
— Depuis que le premier tournoi d'échecs s'est tenu à Londres lors de l'Exposition universelle en 1851, il en est ainsi partout dans le monde. Mais est-il normal que roi et reine aient encore leur tête dans votre jeu?

J'ai particulièrement apprécié les scènes où l'on ressent les moments d'émotions et de sagesse. Plus particulièrement entre Andrew et Manon. Autour de tout cet humour, l'auteur a su y intégrer avec doigté des doses de réflexions : 

La mort n'arrête pas le vent, aucune grille ne retient les feuilles, la peine et les souvenirs n'interrompent pas le cours de la vie.

J'ai passé un moment vraiment agréable avec tous ces personnages. J'ai souri, j'ai ri, mais j'ai aussi pris le temps de savourer. Un roman léger qui fait vraiment du bien.

Ma note : 4/5

lundi 7 août 2017

Le souffle des feuilles et des promesses


Auteur : Sarah McCoy
Genre littéraire : Historique/Romance
Année de parution : 2017
Éditeur : Michel Lafon
ISBN : 978-2749932644
Nombre de pages : 334 pages

Hallie Erminie, issue d’une famille de planteurs du Kentucky, est une jeune femme de caractère. À New York, où elle s’est mis en tête de trouver un éditeur qui publierait son premier roman, elle fait la connaissance de Post Wheeler, un journaliste célibataire et fier de l’être. Sous des abords arrogants et rustres, il est en fait d’une compagnie agréable.
Tous deux discutent à bâtons rompus de la vie culturelle new-yorkaise, bouillonnante en cette fin de xixe siècle, et s’attachent l’un à l’autre sans oser se l’avouer. Malheureusement, quand Post part pour l’Alaska du jour au lendemain, la possibilité d’une histoire d’amour s’évanouit.
Commence alors un chassé-croisé, des États-Unis à l’Italie en passant par l’Angleterre et la France. À chacune de leurs rencontres, les sentiments des deux jeunes gens ne font que croître. Le destin les réunira-t-il enfin ?

Mélangeant l'histoire et le romantisme, Sarah McCoy relève le défi de capter notre attention avec deux personnages haut en couleur... Hallie la romancière et Post l'aventurier!

Hallie Erminie est une jeune femme à l'imagination débordante et qui rêve de faire publier son roman. Elle part donc pour New York avec de grandes espérances. Venant du Kentucky, elle se sent quelque peu déboussolée à son arrivée dans cette grande ville. Alors qu'elle a fait le tour des maisons d'éditions pour leur présenter son manuscrit, elle reçoit que des refus catégoriques et parfois même de façon assez cavalière. Elle est sur le point de retourner à la maison avec un sentiment de défaite. Il ne lui reste qu'une seule maison d'édition où présenter son bouquin. Et cette fois-ci sera la bonne! Elle repart avec un contrat!

Et la vie change du tout au tout pour elle. Elle rencontrera la presse et son roman fait non seulement sensation, mais disons aussi qu'elle révolutionne quelque peu le monde de l'édition... Lors d'une soirée, Hallie fera la rencontre de Post Wheeler, ce journaliste du Press qui ne l'a toujours pas interviewé. Au fil des semaines, une belle amitié naîtra entre eux. Mais un jour, Post perd son emploi au Press. Au même moment, son médecin lui recommande de partir se reposer. Ces deux éléments le pousseront à partir aussitôt pour l'Alaska. Il ne laissera qu'une courte lettre à Hallie avant de partir. C'est à ce moment-là qu'elle se rend compte des sentiments qu'elle éprouve pour lui.

Au cours des mois et des ans, nous les verrons évoluer dans leur univers respectif. Post toujours aussi maladroit avec les émotions et Hallie aussi effrontée et rebelle. À chaque fois que leurs chemins vont se croiser, Hallie espère, mais Wheeler est aveugle. En fait, son cœur est aveugle et il a peur. Jusqu'au jour où les gens qui entourent Wheeler et Hallie ajouteront leur petit grain de sel pour les aider à s'épanouir.

Extrait : — C'est l'amour qui doit te guider, pas la peur, mon fils. C'est notre seule certitude.

Au-delà de la romance, le contexte historique qu'expose l'auteure est tout à fait intéressant. D'autant plus que les personnages du roman ont bel et bien existé! Nous nous retrouvons à une époque où l'Amérique est en plein essor et qu'elle commence à prendre sa place dans le monde. Certaines femmes tentent de révolutionner les conventions pour ainsi prendre leur place et tenter d'être perçues comme étant l'égale de l'homme. Nous ressentons le début du mouvement féministe...

Heureusement, l'auteure n'est pas tombée dans les stéréotypes de la romance telle que vue trop souvent. Elle semble être restée fidèle aux vécus des personnages. L'intrigue et l'époque m'ont captivée. Il me reste maintenant à découvrir les œuvres d'Hallie Erminie!

Ma note : 4/5

Je tiens à remercier la maison d'édition Michel Lafon pour ce roman historique!



jeudi 3 août 2017

Beautiful Idols, tome 2 : Blacklist


Titre : Blacklist
Auteur : Alyson Noël
Série : Beautiful Idols, tome 2
Genre littéraire : Jeunesse/Thriller
Année de parution : 2017
Éditeur : HarperCollins
ISBN : 979-1033901563
Nombre de pages : 378 pages

Ils rêvent de devenir célèbres. Ils vont en payer le prix.
Layla, Aster et Tommy. Trois fortes personnalités, trois talents, une même ambition : la célébrité. Pour l’atteindre, il leur faut gagner le titre de roi (ou reine) de la nuit, en devenant les maîtres du clubbing à Los Angeles.
Tour à tour rivaux ou partenaires, ils découvrent que la route vers la gloire n’obéit à aucune loi. Pour gagner leur place sur le podium de L.A., tous les coups sont permis…
Alors qui est allé jusqu’à faire disparaître Madison Brooks, la star montante de Hollywood?
Derrière les paillettes, le cauchemar n’est jamais loin.

Alyson Noël nous revient avec un deuxième tome qui a du rythme et qui nous laisse, encore une fois, sur une fin surprenante!

Comme nous l'avons vu à la fin du premier tome, Aster fut arrêtée et soupçonnée du meurtre de Madison en raison du fait que les policiers ont trouvé du sang de Madison sur la robe d'Aster. Aster a un trou de mémoire quant au soir de la disparition de celle-ci, l'aurait-on drogué à son insu? Mais pourquoi elle et dans quel but?

Cela fait déjà une semaine qu'Aster est en prison et qui ne voit-elle pas arriver pour venir la sauver? Nul autre qu'Ira! Pourquoi voudrait-il l'aider? Qu'est-ce qu'il a à gagner de la voir sortir de ce guet-apens? Car nous le savons tous, Ira ne pose aucun geste d'altruisme. S'il pose une action, c'est simplement parce que cela lui rapportera un quelconque avantage.

Layla a commencé à travailler pour Ira au sein de son département marketing. Depuis l'incarcération d'Aster, elle ne va presque plus sur son blogue. Néanmoins, les choses pourraient changer... elle commence à recevoir de drôles de petits colis où sont inclus à l'intérieur une carte de chat assez terrifiante ainsi que des passages d'un journal intime qui pourrait bien avoir appartenu à Madison. La menace se fait sentir, elle doit publier tout cela sur son blogue. Le fera-t-elle? Ira-t-elle voir la police pour contrer la menace qui pèse maintenant sur elle?

Quant à Tommy, sa carrière commence à prendre son envol. Une productrice décide de le prendre sous son aile. Lui qui au départ ne voulait pas se mêler des histoires d'Aster, il se retrouve malgré lui dans le groupe qui tentera de la sauver de la peine de mort qui pèse sur elle si elle est condamnée. Qu'est-ce qu'il ne ferait pas pour plaire à Layla?! Quant à Ryan, il tente de se racheter en aidant Aster. Tous les quatre commencent à soupçonner que Madison s'est réellement fait enlever et non qu'elle a voulu disparaître d'elle-même. Ils doivent faire vite, car les jours sont comptés. Mais en allant trop vite, ne risque-t-on pas de prendre de mauvaises décisions?

Tout au long de l'intrigue, les questions s'accumulent et les soupçons aussi. Alors que tout tente à aller dans un sens, voilà que l'auteure nous amène à l'opposé. Elle joue vraiment avec nous. Impossible de savoir qui tire les ficelles!

Et que dire de cette fin! Je ne peux pas croire que l'auteure nous laisse ainsi alors que le troisième tome n'est pas encore sorti. Sous les étoiles d'Hollywood, on se rend bien compte que les manigances et le rêve poussent parfois les gens à poser des gestes dangereux... Aster, Layla et Tommy seront-ils se sortir de ce guêpier? Le succès et la célébrité devraient-ils avoir un prix aussi élevé?

Ma note : 3.5/5

Je tiens à remercier la maison d'édition HarperCollins pour m'avoir permis de lire ce deuxième tome!


Pour le premier tome, cliquez sur le lien suivant : Rivalité

mardi 1 août 2017

Le châtiment de Clara


Auteur : Sergine Desjardins
Genre littéraire : Historique
Année de parution : 2017
Éditeur : Guy Saint-Jean
ISBN : 978-2897582890
Nombre de pages : 624 pages

À 28 ans, Clara de Longueville est une femme comblée qui partage son temps entre son fils et son mari, un chirurgien estimé, et les salonnières qu’elle fréquente par esprit d’indépendance autant que par soif d’apprendre. Mais le 8 août 1688, sa vie bascule. Clara subit les horribles outrages d’un collègue de son mari. Peur, honte, amnésie, angoisses et problèmes sexuels hantent désormais chaque instant de sa vie.
Victime, elle est pourtant considérée comme coupable. Un cortège de juges la condamne, voyant dans la grossesse qui résulte du viol une preuve de plus pour la faire enfermer dans l’établissement le plus sordide de Paris: La Salpêtrière. Personne ne la croit innocente, à part ses grands-parents et le greffier Alexis Mondor. Grâce à eux, et au marchandage d’une femme en position d’autorité, Clara retrouve une certaine forme de liberté dans la clandestinité : elle doit changer d’identité… et de continent. Dans ce roman riche en rebondissements et en émotions, c’est à la fois la voix de Clara et celle d’Alexis que l’auteure fait entendre d’une plume sensible. Se font aussi entendre les voix des femmes de cette époque, trop souvent honnies et punies par une justice pour qui la parole d’une femme vaut moins que celle d’un homme. Voix qui, par moments, se confondent avec celles d’aujourd’hui, tant la culture du viol a des racines lointaines.

Un roman historique bouleversant et troublant. Une auteure à la plume juste, concise et surtout empreint d'humanité. Le châtiment de Clara ne vous laissera pas insensible face au sort de ces femmes d'hier.

Nous nous retrouvons à Paris au XVIIe siècle sous le règne de Louis XIV. Clara, notre protagoniste, est mariée à Nicholas, cet éminent médecin itinérant qui était très apprécié. Ensemble, ils ont eu la chance d'avoir un gentil petit garçon, Cédric.

Une fois l'an, Cédric allait passer quelques jours à l'auberge des grands-parents de Clara. C'est sur le chemin du retour que Clara fera la rencontre de Poissard. Étant une femme choyée et respectée, elle était loin de se douter que celui-ci profiterait de l'absence de son mari pour la violer... en toute amitié s'entête-t-il à lui dire! Elle se réveille le lendemain avec des pertes de mémoire et il ne lui reste que quelques images du viol. Au point où elle ne sait plus si elle a réussi à tuer Poissard : Je creuse et creuse encore ma mémoire, mais je n'arrive pas à me souvenir des événements au-delà du moment où je fixais le chandelier avec l'intention de l'assommer.

Dès le retour de Nathaniel, Clara n'a d'autre choix que d'avouer à son mari ce que lui a fait subir Poissard. Jusque-là son mari avait toujours été un homme doux et passionné, mais celui-ci ne comprend pas sa femme et il se met à douter d'elle. Il la soupçonne de lui avoir été infidèle. Et comble de malheur, elle se retrouve enceinte, ne sachant pas si l'enfant fut conçu par son mari avant le viol ou par Poissard. Son mari décide donc de porter plainte : Lorsque la femme est mariée et si la plainte est retenue, on parle non seulement d'outrage fait au mari, mais aussi d'adultère commis par force.

Au lieu d'être considérée comme étant une victime, Clara se retrouve dans le rôle de l'accusée! L'interrogatoire que Clara subira face au juge Lariver est tout simplement horrible, révoltant et déstabilisant. Celui-ci semble avoir déjà posé son jugement avant même d'en avoir les détails : Il est de ceux qui croient pouvoir deviner ce que les accusés, les plaignants et les témoins pensent vraiment. C'est bien là le danger. Il prend ses interprétations pour des faits. Heureusement que Clara aura le soutien d'Alexis, le greffier qui accompagne le juge, tout au long de ses horribles étapes, et ce, même lorsqu'elle sera condamnée à trois ans de prison.

Par ce récit, Sergine Desjardins nous démontre l'horrible cauchemar que vivaient les femmes de cette époque. À plusieurs moments au cours de ma lecture, j'ai dû déposer mon livre et prendre une pause. L'auteure réussit à nous faire vivre toute une gamme d'émotions. Elle nous bouleverse, nous touche, allant même jusqu'à nous faire sentir comme partie prenante au calvaire de Clara. Le choix des mots pour décrire la psychologie de notre protagoniste est juste et d'une grande sensibilité.

Il n'y a que très peu de livres qui resteront gravés dans ma mémoire au fil des ans, mais celui-ci en fera partie. Je suis encore bouleversée et choquée par le vécu de ces femmes. Sans vouloir entrer dans un débat féministe, il est vrai que la vie des femmes a évolué depuis cette époque, mais il reste encore beaucoup de chemins à parcourir. Le châtiment de Clara est sans contredit un véritable coup de cœur.

Ma note : 5/5


Je tiens à remercier l'auteure pour ce magnifique récit, mais aussi la maison d'édition Guy Saint-Jean pour m'avoir donné l'opportunité de le découvrir!


Le meurtre était écrit


Auteur : David Guidat
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2017
Éditeur : Autoédité
ISBN : 978-2955903100
Nombre de pages : 472 pages

2016, en pleine primaire pour l'investiture à la Maison Blanche, le candidat favori, Douglas Barnes est assassiné dans sa villa de New York. On découvre que le meurtre a été filmé et publié sur les réseaux sociaux. Le tueur fait lire à sa victime une lettre de rédemption et dessine avec son sang le symbole hashtag suivi d'un numéro. Le premier d'une longue série?
L'enquête est confiée au lieutenant Alexandre Grayson qui fera de nombreuses découvertes sur les pratiques sexuelles de Barnes mais aussi sur sa famille et ses collaborateurs. Il devra également faire face au passé qui le rattrape.
Faux semblants, secret d'alcôve, trahisons et mensonges, une enquête dans le milieu politique entre le Capitole et la Maison Blanche.

Un premier roman pour cet auteur qui sera bientôt publié aux éditions Evidence.

Ce thriller met en scène un tueur en série qui tue et filme le tout pour ensuite mettre l'assassinat sur le Net. Pour chaque victime, il leur fait lire un message où ceux-ci doivent se repentir de leurs péchés.

Le résumé de ce bouquin m'a beaucoup plu et j'étais vraiment heureuse de pouvoir lire ce livre en avant-première. L'intrigue m'a captivée dès le début, mais j'ai eu malheureusement de la difficulté à adhérer aux personnages et au style d'écriture de l'auteur. Personnellement, j'aurais aimé avoir plus de détails tant au niveau de ce qui entoure les personnages que de leur personnalité. J'aurais également aimé connaître un peu plus les pensées des protagonistes.

Par conséquent, je n'ai pu terminer la lecture de ce thriller. Je crois vraiment que ce sont mes préférences personnelles qui m'ont empêchée d'apprécier ma lecture, car je me suis permis d'aller lire d'autres chroniques sur le bouquin en question et celles-ci étaient positives. N'hésitez pas à le lire et à vous faire votre propre opinion!

Je tiens à remercier l'auteur pour m'avoir fait parvenir son bouquin.

samedi 29 juillet 2017

Beautifuls Idols, tome 1 : Rivalité


Titre : Rivalité
Auteur : Alyson Noël
Série : Beautiful Idols, tome 1
Genre littéraire : Jeunesse/Thriller
Année de parution : 2016
Éditeur : HarperCollins
ISBN : 979-1033901464
Nombre de pages : 396 pages

Tout le monde veut devenir quelqu’un
Layla Harrison n’en peut plus de flemmarder sur la plage. Elle rêve de devenir reporter et de décrocher des scoops. Aster Amirpour arracherait bien les yeux du prochain directeur de casting qui lui dira encore : « On cherche des métis, mais pas ton genre ». Tommy Phillips rêve de s’offrir une guitare à douze cordes et de prendre sa revanche sur son père, un roi des nuits hollywoodiennes qui l’a abandonné.
Madison Brooks, elle, a pris son destin en mains. Depuis longtemps. Elle est la star montante la plus glam de Hollywood. 
Son nom est sur toutes les lèvres et elle n’a pas eu besoin de faire grand-chose pour ça. Juste cacher son passé et chausser des Louboutin.
Mais Layla, Aster et Tommy entrent dans la compétition.
Sur l’invitation d’un VIP du monde de la nuit californienne, ils vont concourir pour devenir la nouvelle star du Clubbing. Aventure ou cauchemar?
Alors que leurs rêves commencent à peine à scintiller et à percer le smog de L.A…. Madison Brooks disparaît. Ils sont tous soupçonnés. Est-ce le prix à payer pour leurs espoirs et leurs mensonges?

Manigances, compétition et manipulations sont au centre de ce thriller. Tout Hollywood semble les observer de proche comme de loin, mais au final, qui tire sur les ficelles? Et surtout : Qui a tout à gagner?

Ira Redman est un homme d'affaires très connu et influent à Hollywood. Il vient d'ouvrir trois clubs et ceux-ci ne fonctionnent pas à la hauteur de ses attentes. Il prend donc l'initiative de créer un concours afin de déterminer qui apportera le plus de célébrités à son club. Et sur cette liste de célébrités ne s’y trouve nul autre que Madison Brooks.

Madison est actuellement en couple avec Ryan, mais elle aimerait bien trouver un moyen de se débarrasser de lui. Et l'on ressent un peu la même chose du côté à Ryan. L'amour est loin d'être au rendez-vous. En fait, ce sont leurs agents respectifs qui les ont jetés dans les bras l'un de l'autre. Ici, tout n'est qu'apparence et opportunisme!

Dès le début du concours, trois jeunes se démarquent. Aster, la beauté exotique qui rêve de devenir une célébrité à Hollywood et ce, malgré le désaccord de ses parents. Tommy, le musicien qui aimerait bien vivre de sa musique, mais qui aimerait aussi dire à son père qui il est. Et finalement Layla, la fonceuse qui a créé le blogue Beautiful Idols en attendant de partir étudier à New York en journalisme. Ils se retrouveront donc tous les trois dans chacun des clubs d'Ira et la compétition sera de plus en plus tendue entre eux au fil des semaines.

Mais le tout prendra un chemin inattendu le jour où Madison disparaîtra. Avec son passé secret, on peut se poser de multiples questions. A-t-elle volontairement manigancé son départ d'Hollywood? Quelle est la réelle implication de Tommy, Aster et Layla dans tout cela? Et Ira qui semble tout savoir sur ce qui se passe dans cette ville, a-t-il joué un rôle dans sa disparition?

Le prologue capte notre attention immédiatement avec la disparation de Madison. L'auteure nous fait reculer un mois plus tôt afin d'établir la mise en place des personnages. Et je dois dire que c'est un peu long et l'on a vraiment hâte de rentrer dans le vif du sujet. La plume d'Alyson Noël est agréable sans pour autant être mémorable. Les personnages sont simples et emplis de clichés, malgré tout on les aime bien!

Au final, l'auteure nous embarque dans une intrigue qui tient bien la route et nous laisse sur une fin surprenante. Le meilleur du roman se trouve dans le dernier quart et cela nous pousse évidemment à lire le deuxième tome. J'espère seulement que celui-ci sera moins lent à démarrer!


Ma note : 3.5/5