mardi 22 août 2017

Mila Vasquez, tome 1 : Le chuchoteur


Titre : Le chuchoteur
Auteur : Donato Carrisi
Série : Mila Vasquez, tome 1
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2014
Éditeur : Le livre de Poche
ISBN : 978-2253157205
Nombre de pages : 569 pages

Cinq petites filles ont disparu. 
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. 
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis qu'ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d'agents spéciaux ont l'impression d'être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d'un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d'appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d'enlèvement. Dans le huis clos d'un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs. 
Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure...

Inspiré de faits réels, Le chuchoteur est un thriller qui risque fortement de vous tenir en haleine du début jusqu'à la fin!

Alors que Mila vient tout juste de fermer un dossier, elle se voit dans l'obligation de quitter sa brigade pour intégrer une équipe en tant que consultante. Dès son arrivée, elle se dirige sur les lieux où ils ont découvert des membres de fillettes. Ils soupçonnent tous que ce sont ceux des cinq fillettes qui ont disparu tout récemment. Mais comble de l'horreur, il y a un sixième membre. Mila comprend donc pourquoi Roche a fait appel à ses services. Car il se pourrait bien que cette sixième fillette soit toujours en vie. Mais qui est cette sixième fillette? Pourquoi les parents n'ont pas encore fait le signalement de sa disparition? Mila doit le découvrir et elle sent que le temps lui est compté.

Pourquoi Roche a-t-il choisi Mila? Car elle ne poursuit pas des meurtriers ou des voleurs. Non, son mandat est de retrouver les enfants disparus et elle excelle dans son métier, principalement en raison de son passé. Par contre, elle n'a jamais travaillé en équipe pour trouver un tueur en série. De plus, cette équipe travaille ensemble depuis quelques années déjà donc elle se sent un peu comme une intruse.

Au sein de cette équipe, nous retrouvons évidemment Roche, l'inspecteur-chef. Il y a également Sarah Rose qui est experte en informatique et qui voit assez mal l'arrivée de Mila. D'ailleurs, elle ne cache pas son ressentiment envers elle. Il y a Boris, un ex-militaire qui réussit à faire avouer n'importe quel criminel. Stern est quant à lui l'agent informatif et bien sûr Goran, le criminologue. Une chimie se développera dès le début en Mila et Goran. Mais est-ce réellement une bonne idée?

Chaque fois que l'équipe fait un pas vers le tueur et qu'ils pensent seulement avoir réussi à l'approcher, eh bien ce n'est pas le cas. Rebondissements après rebondissements, l'enquête s'embrouille à un tel point qu'il est impossible tant pour nos protagonistes que pour nous de savoir qui tire les ficelles. Le tueur n'ose jamais se salir les mains et impossible de trouver la moindre preuve de sa présence. Bref, c'est un réel casse-tête pour nos enquêteurs.

Le chuchoteur sera probablement l'un de mes meilleurs thrillers de l'année. Je suis agréablement surprise par cet auteur. L'intrigue nous maintient à bout de souffle et malgré les horreurs commises aux petites filles, nous réussissons à rester accrocher. Un peu comme s'il nous était impossible de quitter le livre sans avoir trouvé tous les coupables. Les indices nous sont donnés au compte-goutte et l'auteur réussit à créer une toile de mystère vraiment incroyable. Dès le début, on se demande qui est ce prisonnier RK-357/9? A-t-il seulement un rôle dans tout cela?

Les personnages ont tous une part d'ombre et de lumière. L'auteur n'a pas cherché à les rendre parfaits. C'est un aspect que j'ai principalement apprécié. Je me suis attachée à notre protagoniste, Mila. Malgré son manque d'empathie, malgré ses automutilations... nous sentons une grande force émanée d'elle. Une nouvelle saga que je suivrai de près!

Ma note : 4.5/5

lundi 21 août 2017

Le joyau, tome 1


Titre : Le joyau
Auteur : Amy Ewing
Série : Le joyau, tome 1
Genre littéraire : Jeunesse/Science-Fiction
Année de parution : 2014
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2221146224
Nombre de pages : 452 pages

Le Joyau, haut lieu et cœur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance...
Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet – le lot 197, son nom officiel – va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l'étincelante façade du Joyau. S'exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie.
C'est pourtant dans ce sinistre quotidien qu'elle tombe amoureuse d'un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d'affronter les plus grands des dangers.

Intrigues, complots, meurtres et j'en passe... voici ce qui vous attend pour le premier tome de cette éblouissante saga!

Toutes les jeunes filles à l'âge de la puberté se voient contraintes de passer un test sanguin afin de savoir si elles sont aptes à devenir Mères-Porteuses. Ce qu'il faut savoir c'est que la famille royale n'est plus en mesure de mettre au monde des enfants naturellement. Par conséquent, ces femmes de la noblesse sont dans l'obligation d'avoir recours à ces Mères-Porteuses. Et pour y parvenir, elles achètent ces jeunes filles lorsqu'elles sont en âge de procréer lors de la Vente aux Enchères.

C'est donc le sort qui attend notre protagoniste, Violet Lasting puisque son test s'est révélé positif. Elle fut arrachée de force à sa famille et ensuite, enfermée au sein de l'institut Southgate. Maintenant qu'elle a appris à bien maîtriser les Augures (pouvoirs que seules les Mères-Porteuses possèdent) et qu'elle a l'âge de pouvoir procréer, celle-ci se retrouve à la Vente aux Enchères. Violet étant une Mère-Porteuse à haut potentiel, c'est la Duchesse du Lac qui réussit à l'acheter. Pour le meilleur ou pour le pire?

Assez rapidement, Violet se rend compte que la vie de Mère-Porteuse est vraiment différente de ce à quoi elle s'était imaginée. Et la Duchesse du Lac est difficile à saisir. D'une rencontre à l'autre, Violet se met sur la défensive ne sachant pas quel sera l'humeur de la Duchesse. Un coup est si rapidement arrivé! Et que dire de toutes ces règles qu'elle doit suivre en plus de se laisser exposer comme un simple objet!

Plus les jours passent, plus Violet se rend compte de toutes les manigances qui se déroulent au sein du Joyau. Certaines Mères-Porteuses meurent et bien malgré elle, la peur commence à l'envahir. Elle s'inquiète pour sa meilleure amie Raven qui fut elle aussi vendue en même temps qu'elle. Elle la voit occasionnellement et celle-ci n'est plus la même. Mais au fond de notre héroïne se cache aussi un petit côté rebelle. Et c'est ce petit côté qui lui permettra de croire en l'avenir et peut-être même d'espérer la liberté!

Pour l'instant, elle croit en la liberté d'aimer malgré cette prison qui la garde enfermée. Effectivement, elle rencontrera Ash au palais. Ce jeune homme qui, à la base, est là pour la nièce de la Duchesse en tant que compagnon. D'une certaine manière, Violet et Ash ont plus en commun que ce qu'ils pourraient le penser. Mais à jouer avec le danger, on finit parfois par se brûler les doigts! Et quel avenir pourrait les attendre? Est-ce que cela vaut vraiment la peine de commencer une idylle alors qu'ils n'ont aucune chance de vivre ensemble?

Violet repose tous ses espoirs sur Lucien. Cet homme qu'elle a rencontré lors de la Vente aux Enchères. Celui-là même qui travaille pour l'Électrice. D'ailleurs, Violet ne comprend pas pourquoi il voudrait l'aider. Pourquoi elle? Quel est son intérêt, qu'est-ce qu'il a à gagner de la libérer des griffes de la Duchesse?

Au premier abord lorsque nous plongeons dans ce récit, nous avons un peu la sensation d'y retrouver les éléments si communs à ce genre littéraire. Les différences de classes au sein de cette société, les plus démunis qui sont écrasés par le système, la population segmentée et le sentiment qu'une révolution approche. 

Une fois la mise en place de l'intrigue et des personnages, nous nous laissons totalement absorbés par ce que vit Violet. Impossible de rester insensible! Un exemple précis me revient en tête : Le passage où les Mères-Porteuses sont présentes aux funérailles d'une autre Mère-Porteuse. Elles sont toutes voilées pour que l'on ne voit pas leur visage et sont tenues en laisse par un collier au cou!!!

Malgré plusieurs éléments déjà vus ailleurs, il n'en reste pas moins que l'auteure réussit à sortir du lot avec sa toile de fond singulière et ses personnages forts. Amy Ewing a réussi à me faire vivre toute une gamme d'émotions au travers de ce premier tome et surtout, à me tenir en haleine. Les pages ont défilé à une vitesse incroyable. Et que dire de la fin? Elle est prévisible, mais je suis tout de même accrochée et j'ai bien hâte de lire la suite.

Ma note : 4/5


Cette lecture fut réalisée avec Milleca (chronique à venir) et Merryfantasy (Sa chronique est ici)

jeudi 17 août 2017

Hôtel des muses


Auteur : Ann Kidd Taylor
Genre littéraire : Littérature Contemporaine
Année de parution : 2017
Éditeur : Calmann-Lévy
ISBN : 978-2702161623
Nombre de pages : 396 pages

Par un jour d’été en 1988, deux choses extraordinaires se produisent dans la vie de Maeve, douze ans : d’abord, Daniel, le garçon de ses rêves, l’embrasse les pieds dans l’eau ; ensuite, elle est attaquée par un requin.
Dix-huit ans plus tard, Maeve est une biologiste marine globe-trotter, étudiant les requins qui faillirent lui coûter la vie et nageant avec eux. Avec comme surnom « celle qui murmure à l’oreille des requins », elle n’a peur de rien dans le monde sous-marin. La terre ferme, en revanche, est synonyme de blessures encore à vif – elle n’est toujours pas remise du départ de Daniel la veille de leur mariage.
Quand elle retourne sur la petite île de Floride, et dans la maison de son enfance, le charmant et excentrique Hôtel des Muses, où sa grand-mère l’a élevée, elle découvre que son frère jumeau est sur le point de devenir un écrivain de renom après s’être servi de sa vie amoureuse comme tremplin. Mais aussi que sa tante a embauché Daniel, qu’elle n’a pas revu depuis des années, comme nouveau chef.
Trouvera-t-elle le courage d’affronter son frère? Pardonnera-t-elle son erreur de jeunesse à Daniel? Où se replongera-t-elle dans ses recherches et ouvrira-t-elle son cœur à Nicholas, son séduisant collègue qui partage sa passion pour l’océan? Et qui est à l’origine d’un trafic d’ailerons odieux menaçant son espèce favorite?

Un hôtel donnant directement sur la plage, des livres et des citations parcourant les murs de chaque chambre, les pieds dans l'eau et un décor exotique... que demander de plus?

Maeve, docteure et biologiste, revient tout juste de Bimini où elle est allée étudier la population des requins-citrons de la région. Dès son arrivée, elle rencontre, Hazel, la fille de Daniel. Il est donc de retour! Et en plus, sa grand-mère Perri vient de l'engager comme chef cuisinier de l'hôtel. C'est tout son passé avec Daniel qui refait surface alors qu'elle était sur le point de renoncer à ce passé pour possiblement commencer une aventure avec Nicholas. Et pour ajouter un peu plus de pression, son jumeau, Robin, vient de terminer son premier roman où il est question de son histoire d'amour avec Daniel.

Alors qu'elle jongle avec son passé et qu'elle tente de reprendre le contrôle sur sa vie, elle retourne travailler au Labo afin de compiler ses recherches avant de repartir pour le Mozambique. Mais voilà, elle apprend que des braconniers s'en prennent à ses requins. Et pas question de les laisser faire. Elle tente donc de faire sa petite enquête afin de faire cesser ce trafic.

Malgré tous ces événements, Maeve tombe sous le charme de la petite Hazel. Ensemble, elles vont parcourir les plages et créer le club des requins. Il est difficile de rester insensible face à ce petit bout de chou de 6 ans! Tout comme il est difficile de résister à Daniel. Mais qu'adviendra-t-il de Nicholas? Maeve quittera-t-elle son hôtel pour aller vivre avec Daniel et Hazel? Résistera-t-elle à la pression que lui met Daniel pour qu'elle reste au lieu d'aller faire ses recherches au Mozambique? Et ses braconniers, réussira-t-elle à les arrêter?

L'univers de Ann Kidd Taylor m'a complètement subjuguée. Je suis tombée sous le charme de l'Hôtel des muses et de ses personnages. Tout au long du récit, l'auteure nous expose ses recherches quant à la faune marine, principalement pour les requins, et à aucun moment, je n'ai ressenti de la lourdeur dans le texte. Bien au contraire. Cela ajoute énormément au personnage de Maeve.

L'intrigue nous tient en haleine, et ce, jusqu'à la fin. Malgré qu'à certains moments j'ai ressenti quelques éléments prévisibles, il n'en reste pas moins que l'auteure sait nous surprendre afin de nous garder accrocher. Les personnages sont assez singuliers, principalement Perri que j'ai adoré. Je me suis laissée porter par les mots de cette nouvelle auteure. J'ai fait un magnifique voyage au pays des requins!

Ma note : 4/5

Je tiens à remercier la maison d'édition Calmann-Lévy pour ce formidable récit!



mercredi 16 août 2017

Retour à Cedar Cove, tome 1 : La maison d'hôtes


Titre : La maison d'hôtes
Auteur : Debbie Macomber
Série : Retour à Cedar Cove, tome 1
Genre littéraire : Romance
Année de parution : 2014
Éditeur : J'ai Lu
ISBN : 978-2290074770
Nombre de pages : 350 pages

Jo Marie reprend une charmante maison d'hôtes à Cedar Cove. Avec ses grandes fenêtres dominant la baie de Seattle et sa lumière éclatante, la Villa Rose est l'endroit rêvé pour commencer une nouvelle vie. Le refuge qui lui permettra de se reconstruire après la mort tragique de son mari. Mais Jo Marie n'est pas la seule à traverser des moments difficiles. Ses tout premiers clients semblent eux aussi hantés par le passé. Josh vient s'occuper d'un beau-père mourant qui le hait depuis un sombre malentendu. Et Abby revient dans sa ville natale, rongée de chagrin et de remords après la tragédie qui a brisé sa jeunesse. Dans cette maison qui fleure bon le pain chaud et l'amitié, ces âmes en peine trouveront-elles le pardon, l'amour et le bonheur?

Quand le décès d'un être cher permet la réconciliation et fait place à l'amour ou à la sérénité, il y a de fortes chances pour que vous soyez à la Villa Rose de Cedar Cove.

Jo Marie vient de perdre son mari Kevin. Pour surmonter son deuil, elle quitte sa ville et son emploi pour acheter une charmante maison d'hôtes à Cedar Cove. Dès l'ouverture, deux clients viendront y séjourner, Josh et Abby. Tous deux reviennent dans leur ville alors qu'ils auraient préféré ne pas avoir à le faire! Depuis que Jo Marie est arrivée à la Villa Rose, elle voit Kevin en songe et cela lui permet de se rassurer dans ses choix. Peut-être finira-t-elle par trouver un peu de sérénité... et de bonheur?

Extrait : Ce gîte était un refuge, un lieu de guérison, me soufflait-il. Pas seulement pour ceux qui venaient y séjourner, mais pour moi aussi.

Josh revient dans sa ville, car son beau-père, Richard, est sur le point de mourir. Il est le seul membre de sa famille qu'il lui reste. Son amie d'enfance, Michelle, lui a demandé de venir à son chevet avant qu'il ne soit trop tard. Peut-être pourraient-ils se réconcilier? Malgré son heure qui approche, Richard est toujours aussi désagréable et n'hésite pas à s'en prendre à Josh aussitôt que celui-ci ose entrer dans la maison. Josh sera-t-il assez patient pour rester? Réussira-t-il à surmonter sa colère et sa rancune pour rester auprès de Richard jusqu'à la fin?

Extrait : Des années durant, Richard et lui s'étaient détestés. Le vieil homme avait été un vrai salaud. Pourtant, il était l'ultime lien subsistant entre Josh et sa mère, l'homme qui avait apporté le bonheur dans la vie de Teresa.

Alors qu'Abby est assise dans sa voiture de location, elle se demande encore pourquoi elle a accepté de revenir dans cette ville. Pourquoi a-t-il fallu que son frère décide de se marier à Cedar Cove? Abby n'est pas revenue à Cedar Cove depuis son départ pour la Floride. Elle a toujours l'impression que toute la ville lui en veut pour le décès d'Angela. En fait, elle n'a pas besoin que les gens la jugent et la condamnent pour cet accident, car elle fait cela très bien toute seule. Et si le retour dans cette ville se déroulait mieux que prévu? Pourrait-elle enfin trouver un peu de paix intérieure et se libérer de cette culpabilité qui l'angoisse tant?

Extrait : Il sembla subitement à Abby que toute sa vie avait été coupée en deux par cette nuit fatale. Avant l'accident. Après l'accident.

Ces trois protagonistes sont en fait à la recherche d'une seule et même chose soit de trouver un peu de paix intérieure suite au décès d'une personne qui leur était cher. Pour y parvenir, ils devront régler ce qu'ils ont mis en suspens pendant toutes ces années. Ce roman est en fait beaucoup plus qu'une simple romance. Il est un message d'espoir face aux épreuves de la vie, mais aussi que la vie continue après que l'on ait perdu quelqu'un que nous aimions.

Le roman est quelque peu trop court par conséquent, certaines scènes auraient pu être un peu plus développées d'où le sentiment parfois que tout est facile et parfait. Sans pour autant entrer dans de grands moments d'émotions intenses, il n'en reste pas moins que j'ai ressenti quelques pincements au cœur lors du décès de Richard. L'auteure sait trouver les mots pour rendre ses personnages vraiment attachants.

Au final, ce premier tome était agréable et j'ai bien hâte de découvrir comment évoluera le personnage de Jo Marie. Je sens que l'homme à tout faire, Mark, jouera un rôle prédominant au cours de cette saga!

Ma note : 3.5/5

Ce roman est aussi connu sous le titre La Villa Rose


lundi 14 août 2017

La fille du train


Auteur : Paula Hawkins
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2015
Éditeur : Pocket
ISBN : 978-2266254489
Nombre de pages : 453 pages


Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il? Jess tromperait-elle son mari? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Est-ce que cela vous est déjà arrivé de regarder de parfaits inconnus et d'imaginer leur vie? D'imaginer leurs noms, leurs emplois et même d'imaginer à quel point ces gens s'aiment et sont heureux? Et si votre imagination avait tout faux?

Rachel n'est plus que l'ombre d'elle-même. Elle est divorcée depuis deux ans, a perdu son emploi et elle sombre de plus en plus dans l'alcool. Tous les matins, elle part pour Londres en train. Sa coloc croit toujours que celle-ci part travailler, mais en fait, elle s'en va boire toute la journée. Le train de Rachel passe devant son ancienne maison, celle où elle habitait avec Tom. Cette même maison où il habite aujourd'hui avec sa nouvelle épouse Anna et leur fille Evie. Le train passe aussi devant la maison de ce couple qu'elle imagine être heureux, Jess et Jason.

Tout à coup, cette jeune femme qu'elle croyait heureuse avec son mari, elle la voit dans son jardin avec un autre homme. Elle se rend compte que finalement elle s'était trompée et cela l'a met en colère. Comment peut-elle agir de la sorte avec un mari qui l'aime? Elle voit une similitude entre cet homme, dont sa femme est infidèle et ce qu'elle a vécu avec Tom.

Deux jours plus tard, au matin, elle se réveille avec non seulement une gueule de bois, mais également avec un trou noir dans sa mémoire. Que lui est-il arrivé la veille au soir? Comment est-elle arrivée à son appartement? Qui lui a fait ses blessures qu'elle a partout sur le corps? Et surtout, comment se fait-il que cette femme Megan, qu'elle surnommait Jess, ait disparu? Rachel a le sentiment qu'elle doit faire quelque chose... qu'au fond de sa mémoire se cache une information importante.

Extrait : La bosse sur mon crâne me lance et je n'arrête pas de penser à la dispute que j'ai vue, ou imaginée, ou rêvée samedi soir. Quand nous passons devant la maison de Scott et Megan, je lève la tête. J'entends le sang battre contre mes tempes. Je suis excitée. Effrayée. 

Tout au long de ce thriller, nous suivons le parcours de ces trois femmes. Rachel notre protagoniste, mais aussi Megan la victime et Anna, la nouvelle épouse de Tom. Au fur et à mesure que l'intrigue avance, nous avons accès à leurs pensées, mais aussi à leurs destins qui sont étroitement liés, et ce, sans qu'elles le sachent vraiment.

L'auteure alterne ses chapitres entre ces trois femmes et à un moment donné, il est difficile de s'y retrouver, car elle ne suit pas la chronologie dans le temps. Il y a quelques longueurs, surtout à la lecture des chapitres de Rachel où nous avons l'impression qu'elle ne fait que boire et prendre le train. Mais bon... cela cadre avec le titre et le personnage! Quant à Megan, je dois dire que sa personnalité m'a beaucoup attirée. Le côté psychologique de ce personnage est particulièrement intéressant.

Paula Hawkins fait ressortir tout le côté sombre de ses personnages. L'intrigue en elle-même est bien ficelée, mais il manque assurément de rythme. Du coup, il est parfois difficile de rester vraiment accrocher au roman. Surtout pour la première moitié de celui-ci!

Au final, je dirais que j'ai tout de même apprécié la lecture de ce thriller psychologique. Je vais assurément lire le prochain bouquin de cette auteure Au fond de l'eau. Il est déjà sur ma table de chevet!

Ma note : 3.5/5